Libye : la France juge «  inacceptable » l’ingérence  de la Turquie en Libye

 

Libye : la France juge «  inacceptable » l’ingérence  de la Turquie en Libye

L’ ‘Élysée a dénoncé l’ingérence « inacceptable » et assuré que « la France ne peut pas laisser faire », dénonçant notamment l’instrumentalisation de l’Otan.

Les tensions continuent de se multiplier autour du dossier libyen. C’est la France qui monte au créneau ce dimanche, dénonçant les actions du régime de Recep Tayyip Erdogan dans la région.

Paris qui, depuis des mois, multiplie les charges contre les ambitions régionales turques, s’est irritée d’une « politique de plus en plus agressive et affirmée de la Turquie, avec sept navires turcs positionnés au large de la Libye et une violation de l’embargo sur les armes ».

« Les Turcs se comportent de manière inacceptable en instrumentalisant l’Otan, et la France ne peut pas laisser faire », ajoute la présidence française. Emmanuel Macron s’est déjà entretenu sur ce point avec le président américain Donald Trump cette semaine et « des échanges auront lieu dans les semaines à venir sur ce sujet avec les partenaires de l’Otan engagés sur place », ajoute l’Élysée. Le président français avait déjà regretté le silence de l’Otan, dont la Turquie est membre, envers les offensives militaires turques contre les milices kurdes en Syrie, alliées des Occidentaux dans la lutte antiterroriste en Syrie.

Il avait alors affirmé, en novembre, que l’Otan était en état de « mort cérébrale ».