Libye : le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine salue les efforts de l’Algérie

Libye : le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine salue les efforts de l’Algérie

Les « efforts continus » de l’Algérie pour le rétablissement de la paix et de la stabilité en Libye ont été salués par le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA). Ce dernier a entériné, dans la foulée, les conclusions de la réunion ministérielle des pays voisins de la Libye, tenue fin août à Alger.

Dans un communiqué publié à l’issue de la réunion tenue le 30 septembre, sur l’Impact prévu du retrait des forces étrangères et des mercenaires de Libye sur le Sahel et le reste de l’Afrique, le CPS a plaidé pour « un soutien de la communauté internationale à la Conférence de Réconciliation nationale libyenne qui sera organisée par l’UA en pleine coordination avec les pays voisins ».

Dans ce sens, il a mis en exergue « la nécessité de la participation de tous les pays voisins de la Libye à toutes les réunions sur la situation en Libye, en vue de renforcer la coopération et la coordination des efforts visant à soutenir le processus de paix dans le pays ».

Le CPS s’est félicité, par ailleurs, « des progrès politiques positifs réalisés en Libye vers l’unification des institutions de sécurité du pays depuis la signature de l’Accord de cessez-le-feu le 23 octobre 2020 ».

Dans ce contexte, cet organe important de l’UA a appelé « à un retrait immédiat et complet de toutes les forces étrangères/combattants étrangers et mercenaires de Libye en vue de créer un espace pour les processus nationaux de consolidation de la paix et de résolution du conflit ».

Enfin, il a invité les parties libyennes à « déployer tous les efforts pour que des élections parlementaires et présidentielles libres, justes et inclusives se tiennent le 24 décembre 2021, comme prévu dans la Feuille de route du Forum de Dialogue politique Libyen (LPDF) ».

Skander Boutaiba