Libye/ Présidentielles : La candidature de Seïf El Islam rétablie

Libye/ Présidentielles : La candidature de Seïf El Islam rétablie

Seïf El Islam Kadhafi, fils de président libyen, pourrait désormais se porter candidat aux présidentielle de son pays,  prévue le 24 décembre, sauf changement de dernière minute.

La cour d’appel de Sebha, dans le sud de la Libye, a en effet, ordonné jeudi 2 décembre son rétablissement », rapportent plusieurs médias.

La décision a tout de suite donné « à des scènes de liesse devant le tribunal à Sebha, ville semi-désertique située à quelque 650 kilomètres au sud de Tripoli, où des dizaines de partisans du candidat étaient réunies », précise-t-on de même source.

« Le fils de Mouammar Kadhafi avait fait appel plus tôt dans la journée devant cette cour contre la décision de l’Autorité électorale de rejeter sa candidature pour non-conformité avec les dispositions de la loi », rappellent l’AFP et le Figaro.

Aboutissement d’un processus laborieux parrainé par l’ONU, la présidentielle du 24 décembre et le scrutin législatif prévu un mois plus tard sont censés tourner la page d’une décennie de conflit depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi.

La commission électorale libyenne avait pour rappel, annoncé, mercredi dernier,  avoir rejeté la candidature de Seïf al-Islam Kadhafi.

Il fait partie des 25 autres candidats dont les dossiers ont été rejetés.

La Haute Commission électorale avait  expliqué avoir « rejeté ces candidatures sur la base de plusieurs textes de loi ainsi que de lettres qui lui ont été adressées par le procureur général, le chef de la brigade criminelle de la police et le président de la Direction des passeports et de la nationalité ».

Y.Y

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,319SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles