L’OTAN provoque la Russie en Ukraine, et les raisons cachées de ce conflit.

L’OTAN provoque la Russie en Ukraine, et les raisons cachées de ce conflit.

(*) Par Hassen Kacimi

La situation en Europe connaît une escalade très dangereuse, avec les menaces de l’OTAN, à l’égard de la Russie, qui refuse catégoriquement que l’Ukraine intègre l’Union Européenne.

Si on veut comprendre les dessous de l’évolution de la problématique de l’Ukraine, dans ses relations avec l’Europe et la Russie, il faut revenir aux années 1992, au début du démantèlement de l’Ex URSS.

Le Président Gorbatchev qui a initié la politique de modernisation, appelée pérestroïka, pour tenter de sauver la fédération de l’URSS, a obtenu toutes les garanties de l’Amérique, pour que l’OTAN ne s’étende pas à l’est de l’Europe, sur les zones d’influence traditionnelles Russes.

Après l’effondrement de l’URSS, en 1991, l’OTAN a commencé à intégrer dans l’OTAN, plusieurs républiques de l’ex URSS, remettant en cause tous les engagements que les Américains avaient donnés à Gorbatchev.

On a assisté ainsi à l’extension de l’Union Européenne, vers l’est de l’Europe, menaçant gravement la sécurité de la Russie.

La volonté Américaine d’intégrer l’Ukraine dans l’OTAN et l’Union Européenne, est une manœuvre très dangereuse, qui risque d’évoluer vers une confrontation redoutable et dramatique.

Pour les Américains, les Russe ne peuvent pas émettre un veto, au sujet de l’intégration de l’Ukraine, dans l’OTAN.

Les Russes n’ont pas l’intention de se faire avoir cette fois ci, et ils ont décidé d’amasser, aux frontières de l’Ukraine, plus de 100.000 soldats et des armes de guerre redoutables, laissant présager, une invasion à tout moment de l’Ukraine.

Les Européens n’ont aucun pouvoir de décision, au sein de l’OTAN, et ils subissent le chantage des Américains, qui ne servent que leurs intérêts, au sein de cette institution militaire Américaine, stationnée en Europe.

L’Europe ,sous occupation de l’OTAN, est une réalité que les analystes avertis ne peuvent contester. Les donneurs d’ordre sont les Américains et les lobbys sionistes, qui contrôlent tous les mécanismes de décision, au sein de l’UE et de l’OTAN .

Le véritable problème qui se trouve derrière cette montée des hostilités, entre Américains et Russes, se trouve ailleurs, et les lobbys des médias Européens, se gardent bien de les divulguer.

Le Nord Stream 2 est un projet qui doit relier la Russie à l’Allemagne, via la mer Baltique. Ce projet a été cofinancé par cinq groupes énergétiques européens (OMV, Engie, Wintershall Dea, Uniper, Shell).

Le Nord Stream 2 doit contourner l’Ukraine, et il va priver ce pays d’un milliard d’euros par an, de frais de transit du Gaz russe, qui passait par ce pays.

Les Etats-Unis s’opposent à ce projet, en le considérant comme dangereux, parce qu’il constitue un levier de pression russe, redoutable sur l’Europe.

Les Américains ne disent pas qu’ils veulent veulent vendre aux Européens leur gaz de schiste, pour garder une domination totale sur l’UE.

Lancé en avril 2018, ce projet a été interrompu en décembre 2019, alors qu’il ne restait que 150 kilomètres pour l’achever. Si les travaux de ce projet viennent d’être achevés, le président Biden semble se résigner à la volonté d’Angela Merkel, qui est la promotrice de ce projet. Après le départ de celle ci, ce projet connaît une évolution tumultueuse.

l’Agence allemande des réseaux, a annoncé le 16 novembre 2021 , qu’elle suspendait sa procédure de certification de ce projet, sans laquelle celui ci ne pourrait entrer en service. Ce projet doit permettre de livrer à l’Europe, annuellement, 55 milliards de mètres cubes de gaz russe.

Avec la crise de l’Ukraine, ce projet risque d’être encore bloqué, pendant de longues années, en raison d’exigences géostratégiques, très lourdes, dans les relations entre l’est et l’ouest.

L’Amérique allume le feu de la discorde en Ukraine, dans le but d’installer un climat de non guerre ni paix, pour bloquer définitivement le Nord Stream 2.

Un projet pharamineux qui a coûté à l’Europe 10 milliards d’euros, qui partent en fumée !

La morale de la morale est qu’en matière économique et commerciale, vous perdez du poids et de l’influence, si vous n’avez plus des leviers de commande puissants, pour vous imposer. L’Amérique tient à fermer la porte aux russes, en Europe !

 

Hassen Kacimi

_____________________________________________________________________

Biographie M. Hassen Kacimi :

– Ancien directeur au ministère de l’intérieur , ayant présidé pendant 5 ans , le comité interministériel chargé de l’étude et du suivi des problématiques migratoires.

– Gestion des crises , au sein du centre opérationnel du ministère de l’intérieur , que j’ai dirigé pendant cinq ans .

– Expert international des flux migratoires, reconnu par des organisations onusiennes.

– Expert du Sahel et de la gestion des crises .

– Représentation de l’Algerie , à l’étranger , en tant qu’expert.

– Plusieurs communications, à l’université de sciences politiques et l’école des sciences politiques.

– Plusieurs communications à  l’école de guerre de Tamenfoust .

– Distinction de l’institut fédéral allemand des hautes études de sécurité .

 

Twitter La Patrie News

Articles récents

Articles similaires