Louisa Hanoune : « Le président Tebboune avait raison »

Louisa Hanoune : « Le président Tebboune avait raison »

Le Parti des Travailleurs ne « participera » pas aux prochaines législatives, prévues le 12 juin prochain. C’est l’annonce faite ce lundi, par sa secrétaire générale  Louisa Hanoune.

« Ce rendez-vous électoral ne résoudra pas les problèmes sociaux économiques qui étranglent la majorité et ne corrigera pas les politiques antisociales et anti populaires que le Gouvernement met en œuvre », a argué le SG du parti, qui intervenait lors d’une conférence de presse organisée  à l’issue de la session ordinaire du comité central de son parti,

 « Ces élections ne permettrons même pas l’adoucissement et encore moins l’arrêt de la souffrance de la majorité de peuple » a encore soutenu Louisa Hanoune pour qui,   « les législatives prochaines ne sont pas une revendication populaire »

Bien au contraire, a-t-elle estimé : « ces élections vont encore fragiliser l’immunité de pays », s’autant qu’elles son la consécration de déni de droit de peuple dans l’exercice de sa pleine souveraineté lui permettant de définir le nature de régime et les institutions ».

Abordant l’action de l’actuelle équipe gouvernementale, Louisa Hanoune affirme que le président Tebboune avait bien raison quand il avait affirmé qu’il s’agit de « Houkouma fiha ou aaliha » («Dans le gouvernement, il y a du bon et du mauvais»).  Aussi Louisa Hanoune considère que le gouvernement «brasse du vent», notamment en matière de vaccination contre la Covid-19.

«Les déclarations tonitruantes se révélèrent vides et ont été suivies par une absence totale de communication. Aujourd’hui, la « maarifa » (le piston) est une pratique qui se fait même dans la vaccination !» soupira-t-elle.