L’Ukrainistan, un nouveau bourbier qui menace la paix et la sécurité mondiale.

L’Ukrainistan, un nouveau bourbier qui menace la paix et la sécurité mondiale.

L’Ukrainistan est une affreuse réalité qui fait peur aux populations Européennes. C’est pourquoi nous devons absolument examiner ces événements, avec gravité, responsabilité et modération, loin de l’influence des pyromanes diaboliques.

Les lobbys et les rédactions de télévision ou de la presse occidentale, continuent, malheureusement, d’allumer le feu de la discorde, en soutenant un OTAN qui s’étend dangereusement, de manière illimitée, sur le flanc ouest de la Russie.

Il faut dire que nous sommes en présence d’un scénario occulte et subversif, qui menace gravement, et en premier lieu, la sécurité des peuples Européens. En s’attaquant par procuration à la Russie, l’OTAN vient de déclencher une riposte violente et prévisible.

La guerre d’Ukraine a été incontestablement le résultat d’une extension de l’OTAN vers l’Est de l’Europe. C’est le constat que l’on doit mettre en évidence, pour montrer que les hostilités ont été d’abord occidentales.

C’est l’OTAN qui a envahi les dix républiques ex socialistes qui ont été intégrées dans l’OTAN, qui s’est installé avec armes et bagages, aux frontières de la Russie. De tels événements récusent les déclarations du ministre des armées Françaises, Florence parly, qui considère que « l’OTAN est une organisation militaire défensive, qui ne menace pas la Russie ».

Dans ce cas, on serait curieux de connaître les raisons pour lesquelles l’OTAN a installé des rampes de lancement de missiles, à longues portées, en Pologne et en Roumanie ?

L’OTAN a installé autour de la Russie, une multitude de bases militaires, notamment en Alaska, et cela ne présage pas de lendemains pacifiques.

Florence Parly doit également nous expliquer les raisons de l’installation, par l’OTAN, de plus de cent soixante bombes atomiques, en Europe occidentale ?

Des informations d’une très haute importance ont circulé sur le front de l’Ukraine. Les autorités Russes ont été surprises, en prenant le contrôle de la centrale nucléaire Ukrainienne, de découvrir une bombe atomique, sur le point d’être achevée, avec le concours de l’Amérique et de l’OTAN.

C’est ce qui explique, en partie, l’intervention Russe en Ukraine, pour mettre fin à l’installation, imminente, d’une bombe atomique, à ses frontières.

La machine médiatique occidentale, mène une campagne de désinformation redoutable, faisant croire que l’armée russe subit une grande déroute sur le front.

La réalité est toute autre , et elle ne correspond pas aux chiffres publiés par les lobbys de la communication. Sur le front, l’armée Ukrainienne subit de très forts revers, faisant état de 25.000 soldats tués et de 4.000 blessés.

La politique du pourrissement, menée par l’Amérique, en Europe, est une menace pour les peuples Européens, à qui l’OTAN vient d’imposer un nouveau Ukrainistan.

L’Union Européenne a été transformée en instrument qui a permis à l’Amérique d’entraîner les peuples Européens, dans des aventures qui ne servent pas leurs intérêts. Les oligarques de l’Union Européenne, les sionistes et les patrons de la finance et du monde des affaires, commandent et dirigent, loin des préoccupations des peuples Européens.

En prononçant une avalanche de sanctions économiques contre la Russie, les Américains savent très bien que les premiers qui vont payer les factures salées, sont les peuples Européens.

Les chefs d’Etats Européens qui servent, en premiers lieu, les cartels des banquiers et des Oligarques occidentaux, ont foncé tête baissée, pour soutenir des mesures Américaines anti sociales et génocidaires . En Europe, tous les produits ont augmenté, de manière exponentielle, rendant la vie insupportable pour les contribuables, qui commencent à glisser dans une chute libre, vers la pauvreté et la précarité.

Le pouvoir d’achat des populations, en Europe est gravement menacé. Il pose, en des termes dramatiques, l’urgence de la mise en place de mesures économiques et sociales, pour atténuer la dégradation subite, de la situation économique et sociale.

Les autorités Européennes pensent à des mesures urgentes, mais qui n’auront pas d’effets immédiats, sans conséquences sur les populations, qui devront dépenser plus, ou se priver encore plus, devant plonger les catégories sociales fragiles, dans le dénuement et la précarité.

La colère des populations occidentales gronde et risque d’envahir, bientôt, la voie publique, pour demander des comptes à leurs gouvernants.

L’Amérique qui a du pétrole, a décidé de lancer un embargo sur le pétrole Russe, sans penser que cela sera durement ressenti par les populations européennes, qui seront confrontées à une cascade d’augmentions de prix, qui rendront la vie infernale.

En ces moments douloureux, le président Américain pense à faire des affaires, en ambitionnant de vendre son pétrole et son gaz de chiste aux Européens, sans donner des garanties sûres, pour répondre aux besoins urgents de ces populations .

Le Européens sont emportés, par les Américains, dans une aventure dans laquelle ils n’ont aucune boussole, devant leur permettre de faire face à des situations périlleuses et imprévues. Les projets Américains en Ukraine ressemblent fort aux révolutions subversives, des printemps arabes et des révolutions aux couleurs, en Europe de l’Est. L’Amérique prévoit de créer un Ukrainistan aux frontières Russes, en installant des brigades internationales de mercenaires, pour guerroyer contre la Russie.

Selon ces scénarios, la crise Ukrainienne est inscrite à durer dans le temps, particulièrement quand on apprend que l’Amérique va dégager un budget de 12 milliards de dollars, pour financer plusieurs actions, notamment l’achat des armes . L’Amérique mène une guerre d’usure contre la Russie, devant, selon les plans échafaudés, provoquer l’effondrement de cette fédération.

Un scénario semblable à celui de 1991 qui a provoqué l’effondrement de l’URSS. Les occidentaux doivent savoir que la Russie de 2022 n’est pas l’URSS de 1991, et qu’elle peut soutenir, avec le soutien de la Chine, un effort de guerre, pendant deux ans, et ce n’est pas le cas des Européens et de l’Amérique, qui ont quitté l’Afghanistan, défaits et humiliés.

L’occident, à leur tête l’Amérique, avouent qu’aucun crime de guerre ne restera impuni, et là nous applaudissons, pour dire que cela ne doit pas être sélectif, et doit concerner toutes les guerres, et là l’occident devra rendre des comptes .

L’Algérie ne cautionnera pas les va en guerre, et elle plaidera pour plus de raison et de sagesse, en proposant ses bons offices, pour une sortie de crise honorable, pour le bien être des populations qui n’aspirent qu’à vivre dans un monde de paix et de sécurité.

D’autres scénario subversifs sont en cours et qui seront portés à votre connaissance, lors de mes prochaines publications.

 

Hacene Kacimi

 

Biographie

– Président du centre opérationnel au ministère de l’intérieur, chargé de la gestion des crises et des problématiques migratoires.

– Expert international des flux migratoires, reconnu par des organisations onusiennes.

– Expert du Sahel et de la gestion des crises .– Représentation de l’Algérie , à l’étranger , en tant qu’expert.

– Plusieurs communications, à l’université de sciences politiques et l’école des sciences politiques.

– Plusieurs communications à  l’école de guerre de Tamentfoust .

– Distinction de l’institut fédéral allemand des hautes études de sécurité .

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles