Lutte contre la criminalité organisée : L’Algérie à la tête du classement arabe

Lutte contre la criminalité organisée

L’Algérie à la tête du classement arabe

L’Algérie a été classée première à l’échelle arabe en termes de lutte contre la criminalité organisée, selon un récent rapport de l’Indice mondial du crime organisé 2021». C’est ce qu’a révélé le sénateur et vice-président de l’APM, Ilyas Achour. Représentant le conseil de la nation aux travaux d’une conférence internationale de haut niveau tenue à Naples (Italie) sur la criminalité transnationale, le sénateur a lors de cette rencontre, organisée par l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM), mis en avant l’expérience algérienne en termes de lutte contre les deux fléaux selon « une stratégie nationale inclusive à laquelle le Parlement avait apporté sa contribution par l’adoption d’une batterie de lois garantissant la protection, la prévention, la répression et le châtiment à l’instar de la loi relative à la lutte contre la corruption et la loi relative à la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. »  Il a ensuite évoqué le classement de l’Algérie en termes de lutte contre le crime affirmant qu’il s’agit là d’un classement bien mérité vu les efforts consentis et les moyens mobilisés appuyés par une volonté politique soutenant cette tendance notamment dans l’Algérie nouvelle, dont les fondements ont été jetés par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune. Pour rappel, «la Convention de Palerme», ratifiée par l’Algérie est la «Convention des Nations Unies contre la Criminalité transnationale organisée», a été adoptée en vertu de la résolution 55/25 de l’Assemblée générale de l’ONU du 15 novembre 2000, et ouverte à la signature par les Etats membres lors d’une conférence politique de haut niveau tenue à Palerme en Italie, du 12 au 15 décembre 2000.

H.Y.

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,370SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles