Lutte contre les feux de forêts : L’Algérie affrétera six avions bombardiers d’eau cet été

Lutte contre les feux de forêts : L’Algérie affrétera six avions bombardiers d’eau cet été

Pour parer aux risques d’incendies et éviter la réédition du scénario catastrophe survenu l’été dernier en Kabylie, les pouvoirs publics comptent affréter, pour cet été, six avions bombardiers d’eau afin de renforcer ses capacités de lutte contre les feux de forêts par voie aérienne.

« Ces avions seront affrétés pour les mois de juillet et août prochains», qui représentent la période la plus dure en termes d’incendies de forêts », a précisé ce lundi,  la directrice de la protection de la flore et de la faune de la DGF, Ilhem Kabouya,

Sur les six appareils qui seront affrétés, quatre sont dotés d’une capacité de 3.000 litres, alors que les deux autres sont d’une capacité de 6.000 litres, a  détaillé la même responsable, lors de son intervention au 1er séminaire algéro-canadien sur la lutte contre les feux de forêts par des moyens aériens, organisé par le Conseil de développement Canada-Algérie (CDCA).

Concernant le dispositif de lutte contre les feux de forêts pour l’année en cours, le responsable de la DGF a annoncé, «l’acquisition de 80 nouveaux véhicules» pour le renforcement des colonnes mobiles, notamment dans les wilayas de l’Est «qui ont connu le plus d’incendies au cours des dernières années».

Cela en plus de renforcer les moyens mobiles déployés dans la région Nord-ouest du pays, comme Oran et Aïn Temouchent, en prévision de la tenue des Jeux méditerranéens (du 25 juin au 6 juillet 2022 à Oran).

Selon Mme Kabouya, la DGF a bénéficié d’une enveloppe financière de 3,9 milliards de dinars, cette année, afin d’améliorer le dispositif de lutte contre les incendies.

Ce financement a permis, entre autre, à la modernisation de la salle des opérations et de suivi des incendies.

Notons par ailleurs,   que parmi les mesures de prévention et de lutte contre les feux de forêt mises en place en prévision de l’été 2022,  il a été adopté un plan d’information et de communication ciblant toutes les franges et reposant sur la sensibilisation et l’association de toutes les parties prenantes du secteur, notamment les habitants des zones à proximité des forêts.

Il s’agit, en outre, de la mise en place d’un dispositif opérationnel, composé de 401 tours de contrôle, 513 colonnes mobiles et 63 camions-citernes pour l’approvisionnement en eau à travers 3.261 points d’eau et 1.019 ateliers avec 9.481 agents mobilisés en cas d’extrême urgence.

Y.Y

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles