Madagascar dit avoir déjoué une tentative d’assassinat de son président, deux Français arrêtés

Madagascar dit avoir déjoué une tentative d’assassinat de son président, deux Français arrêtés

A Madagascar, le parquet général a annoncé, mercredi 21 juillet, avoir procédé à des arrestations « dans le cadre d’une enquête pour atteinte à la sûreté de l’Etat ». Selon l’AFP, aucune précision n’a été donnée sur les motivations ayant pu conduire à ces atteintes.

La procureure générale malgache, Berthine Razafiarivony, a révélé à la presse l’avortement d’une tentative d’assassinat du président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina. Plusieurs personnes « étrangères et malgaches » ont été arrêtées.

D’après la même source qui cite des sources diplomatiques, deux Français font partie des suspects interpellés. Il s’agirait de Philippe F. et Paul R. qui seraient d’anciens officiers à la retraite, comme l’avance l’agence malgache Tratra.

Cette affaire constitue la deuxième tentative d’assassinat présumée d’un président africain en seulement deux jours. Mardi, le colonel Assimi Goïta, président de la transition au Mali, a été visé par une attaque au couteau durant la prière de l’Aïd El Adha à la Grande Mosquée de Bamako.

Le nouveau chef de l’Etat du Mali n’a pas été blessé. L’assaillant a, quant à lui, été interpellé, selon France 24.

Djaouad Amine