Mahmoud Djemaa, wali de Tizi-Ouzou : « Grace au plan Orsec déclenché, l’opération de solidarité a été exemplaire »

Mahmoud Djemaa, wali de Tizi-Ouzou : « Grace au plan Orsec déclenché, l’opération de solidarité a été exemplaire »

Solidarité citoyenne, gestion des dons, déclenchement d’un plan Orsec pour faire face à la situation extrêmement grave qui sévissait dans la wilaya suite aux incendies meurtriers qui ont touché de plein fouet la wilaya de Tizi-Ouzou. C’est à toutes ces questions que le wali de Tizi-Ouzou a bien voulu répondre pour expliquer la gestion de la crise subie par  pas moins de 38 communes  de la wilaya  la semaine dernière.

Le wali de Tizi-Ouzou, Mahmoud Djemaâ, a, dans une déclaration faite au centre des loisirs scientifiques de la ville des Genêts que la solidarité manifestée par les Algériens, suite aux incendies qui ont touché plusieurs régions du pays, particulièrement la wilaya de Tizi-Ouzou dont il est à la tête, que non seulement la solidarité s’est ébranlée dès le début des incendies ( lundi 9 août) mais qu’il fallait gérer tout ce flux de dons et le nombreux camions chargés de denrées alimentaires, de couvertures, de produits nécessaires aux brûlés.

« Je pense que c’est une des qualités de l’Algérien d’être solidaire avec ses concitoyens. Nous avons aussi observé une grande solidarité dans l’acheminement des dons pratiquement de toutes les wilayas du pays, à telle enseigne qu’on a éprouvé des difficultés, dès  les premiers jours, à gérer ces dons et  les stocker avant de les acheminer vers les lieux où le besoin est le plus prioritaire », nous dit-il à propos.

Et de préciser : « il a fallu donc adapter les moyens de stockage dont dispose la  ville de Tizi-Ouzou et se environs avec l’arrivée sans cesse des dons provenant de toutes parts »,  a-t-il fait savoir en réponse à une question sur l’énorme élan de solidarité qui selon beaucoup de citoyen de la région : « on n’a jamais vu auparavant ».

Au sujet de la gestion de la crise née des violents incendies, Mahmoud Djemaâ a commencé par expliquer que « lors de pareilles circonstances un plan Orsec est tout suite déclenché et il géré et présidé par le responsable de la solidarité au niveau de la wilaya ».

Suite à cela, Mahmoud Djemaâ a indiqué que : «  nous avons réquisitionné plusieurs centres de stockage à Tizi-Ouzou ainsi que des lieux secondaires pour mieux acheminer les dons vers les communes touchées par ces incendies.

Au nombre de cinq centres de stockage au niveau de la commune de Tizi-Ouzou, Mahmoud Djemaâ a évoqué la salle omnisports du complexe sportif de la ville, un grand restaurant universitaire sis au centre universitaire de Rehahlia (une dizaine de km du chef-lieu), un grand lieu de stockage sis à Azazga mis à notre disposition par un particulier, un autre à Fréha  et un hangar appartient à un particulier sis à la sortie de la ville en allant vers Oued-Aissi.

A côté de cela, précise le wali, « il a fallu créer des lieux de réception au niveau des communes touchées comme Benni Yenni, Ouacif, Ain El-Hammam, et enfin à Larbaa Nath- Irathen ».

Aussi, il a également évoqué la réquisition d’un certain nombre de lieux, tant l’acheminement de dons était extraordinaire.

« Pour ne pas tomber dans la bureaucratisation de cette tâche humaine et solidaire, nous avons pris attache avec l’ensemble des comités de villages relevant des zones sinistrées pour gérer de manière rationnelle l’arrivée des dons », a précisé le wali avant d’ajouter : «  Nous avons insisté sur le fait qu’il faille avoir un ordre de mission visé par le président d’APC pour avoir de la traçabilité quand à la distribution des dons aux familles nécessiteuses ».

Tout cela, a-t-il indiqué : «  c’est pour que les denrées aillent vraiment vers les populations touchées par ce drame.  Rassuré  que l’opération Orsec ait pu se  dérouler dans les normes,  le wali de Tizi-Ouzou a conclu à ce sujet : « Je profit de cette occasion pour dire que grâce à Dieu et  à la mobilisation et l’engagement des responsable locaux, aidés par des centaines de bénévoles, l’ensemble de ces dons ont été réellement acheminées vers les familles nécessiteuses et croyez-moi, des communes entières avaient besoin en ces temps-là de tout».

Propos recueillis par Ferhat Zafane

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,313SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles