Mahmoud Refaat : « Les déclarations de Macron ne sont autre qu’un  clin d’œil pour  les extrémistes français »

Mahmoud Refaat : « Les déclarations de Macron ne sont autre qu’un  clin d’œil pour  les extrémistes français »  

Les récentes déclarations du président français, Emmanuel Macron sur l’Algérie  qui s’apparentent,  selon des observateurs de la scène politique nationale, à une véritable ingérence dans les affaires internes du pays, ont suscité des réactions diverses aux relents de condamnations.

En effet,  pour les observateurs de la scène politique internationale, cette inquiétante sortie du président français n’est rien d’autre qu’une approche électoraliste. Mais cela ne justifie en rien cette attaque à l’endroit des responsables algériens et à la glorieuse histoire du peuple algérien. Cette ingérence  dans les affaires internes de l’Algérie est une ligne rouge à ne jamais franchir.

Réagissant aux déclarations du président français,  le  directeur de l’Institut européen de droit international et des relations internationales, Mahmoud Refaat, a indiqué, dans un tweet, que «  les déclarations de Macron, dans lesquelles il affirmait qu’il n’y avait pas de nation algérienne avant l’occupation française, étaient un mensonge bon marché visant à satisfaire les extrémistes de la France en humiliant le peuple algérien pour des considérations électorales ».

A l’instar de Mahmoud Refaat, de l’Institut européen de droit international, les déclarations du président  français n’ont engendré que condamnation et rejet notamment quand il a évoqué l’Histoire millénaire  du peuple algérien que le colonialisme français avait fait usage de tous les moyens pour  l’effacer, en vain…

Ferhat Zafane