Mali : ‘’La Russie est un partenaire fiable et sérieux’’

Mali : ‘’La Russie est un partenaire fiable et sérieux’’

Le Mali a réceptionné, dans la nuit de jeudi à vendredi, 4 hélicoptères MI 171 achetés à la Russie dans le cadre d’un contrat entre l’autorité malienne de transition et le gouvernement russe, un contrat qui ouvre une nouvelle ère pour le Mali qui sort enfin de la mainmise française qui espérait perpétuer son néocolonialisme indéfiniment. Lors de la cérémonie de réception de ces hélicoptères, le ministre malien de la défense et des anciens combattants, le colonel Sadio Camara, a déclaré à la presse que : « la Russie est un partenaire fiable et sérieux », enfonçant tous les espoirs de la France quant à une éventuelle reprise de ses ventes d’armement au Mali qui a été mis à feu et à sang, justement pour cet objectif.

Lors de son intervention, le ministre malien de la défense a rappelé que : « la fédération de Russie est un pays ami avec qui le Mali entretient depuis longtemps un partenariat très fructueux ». Il ne manqua pas de souligner la rapidité avec laquelle le contrat d’acquisition des 4 hélicoptères a été exécuté, ce qui : « démontre la fiabilité et le sérieux de ce partenaire qui nous a toujours donné satisfaction dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant ».

La Russie a aussi envoyé des spécialistes pour aider les soldats maliens à ‘’maitriser très rapidement tous les aspects liés à l’exploitation de ces hélicoptères neufs’’. Alors que les hélicoptères ont été payés sur le budget de l’Etat malien, ‘’des armes et des munitions ont été offertes au Mali’’, annonce encore le ministre de la défense sans en préciser la quantité. Cette acquisition permettra au Mali de renforcer les capacités opérationnelles des Forces Armées Maliennes (FAMa).

Pour rappel, le Mali a critiqué la France le 25 septembre dernier devant l’Assemblée Générale des Nations Unies pour sa décision de retirer ses forces de l’opération Barkhane : « La nouvelle situation imposée par la fin de Barkhane, place le Mali devant le fait accompli et l’expose à une espèce d’abandon en plein vol, ce qui nous oblige à explorer les voies et moyens pour mieux assurer la sécurité de manière autonome avec d’autres partenaires », a expliqué Choguel Kokalla Maïga, le premier ministre du Mali.

Le Mali reproche à la France d’avoir pris une décision unilatérale sans aucune concertation ni avec le Mali ni avec les Nations Unies, ce qui laisse un vide dangereux dans la lutte contre le terrorisme contre ce pays qui a payé un lourd tribut, avec des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés, malgré la présence de forces des Nations Unies, Françaises et Européennes.

Le retrait de la France au cours de cette période cruciale pour le Mali est un abandon pur et simple et il est tout à fait normal que ce pays meurtri cherche à assurer sa sécurité en partenariat avec la Russie qui lui assure une fourniture en matériel et munitions dans des conditions rapides.

Ainsi, la France a montré là son véritable visage, abandonnant un pays et tout un peuple à la merci de mercenaires et de terroristes qu’elle a contribué à créer, à armer et à financer. Ce retrait est une véritable trahison envers l’humanité car la décision a été prise de manière unilatérale, ‘sans consultation, ni concertation’ de son partenaire qui doit se défendre coute que coute.

Heureusement que la fédération de Russie était là et a répondu présent à la demande du Mali en lui assurant une fourniture rapide en matériel et munitions, ce qui lui permettra d’assurer sa défense malgré l’abandon lâche de la France.

Tahar Mansour