Mali: l’opposition  exige la démission du président Keïta 

 Mali: l’opposition  exige la démission du président Keïta 

La crise au Mali semble aller crescendo, notamment au lendemain de l’adoption d’un plan de sortie de crise  à l’issue  d’un sommet entre dirigeants des pays ouest-africains.

Si dans le texte, il avait davantage à espérer un retour à la normale, l’option du maintien au pouvoir du président Ibrahim Boubakar Keita aurait  tout gâché, selon des spécialistes de la question  En effet,  la coalition d’opposants maliens, « exige plus que jamais » la démission du président IBK, indique-t-elle mardi 28 juillet dans un communiqué repris par l’agence AFP.

La coalition d’opposants au Mali, M5-RFP a rejeté mardi le plan de sortie de crise adopté la veille par les chefs d’État d’Afrique de l’Ouest, estimant qu’il ne « correspond  aucunement aux attentes » des Maliens, et réitéré son exigence d’une démission du président Ibrahim Boubacar Keïta (IBK).

Le Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) « exige plus que jamais la démission de M. Ibrahim Boubacar Keïta et de son régime », exprime-t-il dans ce communiqué signé de l’un de ses dirigeants, Choguel Maïga.

«Le M5-RFP, réaffirmant sa détermination à mener son combat pour sauver le Mali menacé de disparition en tant qu’État, Nation, Démocratie et République laïque, exige plus que jamais la démission de M. Ibrahim Boubacar Keïta et de son régime qui portent l’entière responsabilité de cette sinistre perspective pour notre pays», déclaré l’opposition dans un communiqué diffusé ce mardi 28 juillet. Clair, net et précis….

Ferhat Zafane : AFP