Marche hebdomadaire du vendredi : Le ministère de l’Intérieur  « n’a  reçu aucune demande d’autorisation »

Marche hebdomadaire du vendredi : Le ministère de l’Intérieur  « n’a  reçu aucune demande d’autorisation »

Dans un communiqué publié  ce jeudi, sur sa page face book, le ministère de l’Intérieur a démenti  avoir reçu une demande d’autorisation pour organiser une marche  demain vendredi.

Rappelant  la « nécessité de respecter les dispositions  en vigueur », le ministère a affirmé que « cette information diffusée sur les réseaux sociaux relève des campagnes malveillantes ».

Début mai, le ministère de l’Intérieur avait  indiqué, dans un communiqué, que les organisateurs des marches sont tenus à la déclaration, auprès des services compétents, des noms des responsables de l’organisation de la marche et des heures de son début et de sa fin, de l’itinéraire et des slogans à lever, conformément à la loi.

« Il a été constaté récemment que les marches hebdomadaires commencent à enregistrer de graves dérapages et dérives en termes d’indifférence aux désagréments causés aux citoyens et d’atteintes aux libertés du fait d’individus changeant, à tout moment, l’itinéraire sous prétexte d’être libres de marcher dans n’importe quelle direction et à travers n’importe quel axe, ce qui est contraire à l’ordre public et aux lois de la République »  avait souligné le ministère dans un communiqué.

Radia Mehdi