Mensonges marocains concernant le Polisario : Nouveau démenti de l’ONU

Mensonges marocains concernant le Polisario : Nouveau démenti de l’ONU

L’adjoint du porte-parole du secrétaire général de l’ONU, Fethane Haq, a catégoriquement démenti les informations, mensongères et fantaisistes, colportées ce mercredi par la presse marocaine faisant état d’une déclaration attribuée au représentant personnel d’Antonio Gutteres, Alexandre Ivanko. Celui-ci, prétendait la presse marocaine, que son armée d’occupation aurait attaqué et détruit un convoi du Polisario qui transportait des armes. En effet, rien de cela ne s’est produit. Il ne s’agit rien moins que d’une affabulation des médias makhzeniens qui, à défaut de trouver quelque info positive à se mettre sous la dent, se retrouve en train de colporter de grossiers mensonges ne reposant sur aucun fait palpable. Cette façon de procéder, désormais nouvelle chez ces médias, ainsi  que l’armada diplomatique de  Nacer Bourita, trahit la panique qui tend à gagner Mohamed VI et ses conseillers depuis la récente condamnation de Rabat par le Comité onusien des droits de l’Homme, précédée par la réunion du Conseil de sécurité qui, à aucun moment, n’a évoqué le plan d’autonomie marocain, s’accrochant au contraire à la légalité internationale, et à la nécessité absolue de poursuivre ou de reprendre le processus d’organisation d’un référendum d’autodétermination du peuple sahraoui. Ce que voyant, le Maroc se voit contraint de recourir à ces grossières et mensongères inventions. D’où cet humiliant démenti de l’adjoint du porte-parole du SG de l’ONU. Deux jours auparavant, c’est Stéphane Dujaric, porte-parole d’Antonio Gutteres,  qui avait été forcé de se fendre d’un précédent démenti. Le Maroc avait en effet fait dire à Staffan de Mistura que ce dernier appuyait la proposition d’autonomie marocaine. Or, il n’en est absolument rien. De Mistura demeure lui aussi attaché à la légalité internationale et, partant, au droit du peuple sahraoui de bénéficier d’un référendum d’autodétermination. Pour couper court aux grossières manipulations marocaines, Dujaric avait été contraint de préciser dans son démenti qu’aucune déclaration onusienne sur le Sahara Occidental ne devrait être prise en ligne de compte si elle ne venait pas de Staffan de Mistura lui-même. Auparavant, le Maroc s’était également livré à une gravissime manipulation médiatico-politique en faisant dire au Secrétaire D’Etat américain, Antony Blinken, que lui aussi aurait soutenu la proposition marocaine. Cette fois-ci, le démenti, également cinglant et humiliant pour Rabat, était venu du porte-parole du département d’Etatn Ned Price.  Désormais, tout ce que va écrire la presse marocaine, et dira sa diplomatie, sera considéré comme mensonger jusqu’à preuve du contraire. Voilà donc où on en est à cause de la multiplication des dérives et manipulations marocaines…

Mehdi Ghayeb

 

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,376SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles