Migrants africains exploités dans la mendicité: Le ministre de l’Intérieur annonce plusieurs mesures 

Migrants africains exploités dans la mendicité: Le ministre de l’Intérieur annonce plusieurs mesures 

Répondant aux questions des sénateurs, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud, a révélé que plusieurs mesures ont été prises pour lutter contre la mendicité des enfants africains et durcir les sanctions autour du phénomène.
M. Beljoud a révélé à cette occasion, que 77 cas liés au phénomène de mendicité des enfants africains ont été enregistrés au niveau national, avec 17 personnes placées en détention provisoire et 54 placées sous contrôle judiciaire.
Le ministre a souligné également,  que 50% des personnes accusées d’exploiter des enfants sont des mères d’enfants, en particulier celles de moins de 10 ans.
Par ailleurs,  M. Beldjoud expliqué qu’il avait donné des instructions pour enquêter sur les activités des gangs qui exploitent des enfants et des femmes de nationalité étrangère et pour traduire leurs membres en justice.
En outre,  le ministre apprécié les efforts déployés par les associations au cours de la dernière année lors de la pandémie de COVID-19.
Beljoud a ajouté : « Au cours des deux dernières années, nous avons enregistré une activité positive de la société civile et les associations, dans la lutte contre la Covid-19 et dans l’accompagnement lors des inondations et des incendies » se félicite-t-il, rappelant toutefois, qu’il existe également des points négatifs au niveau de l’activité associative, notant que la loi sur les associations est en cours de révision et sera prête à l’avenir.
Concernant les accidents de la circulation, le ministre de l’Intérieur, a révélé que 21% des accidents de la circulation au cours des 8 premiers mois de cette année ont été causés par des motos. Il a indiqué que 3 431 accidents de moto ont été enregistrés au cours des huit premiers mois de 2021
Yahia maouchi