Mohamed Bouslimani : « l’Algérie adopte une nouvelle politique de promotion des médias »

Mohamed Bouslimani : « l’Algérie adopte une nouvelle politique de promotion des médias »

Accompagné du directeur général de l’Union arabe des radios et télévisions (ASBU), le ministre de la Communication, Mohamed Bouslimani, a présidé l’ouverture des travaux des réunions périodiques des coordinateurs de la radio et de la télévision, des ingénieurs en communication et des techniciens des réseaux d’échange. Ils vont s’étaler jusqu’au 6 mars courant.

Dans une allocution, il a souligné l’adoption par l’Algérie d’une nouvelle politique nationale de promotion des médias et de la communication. « En application du programme du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, cette opération est en adéquation avec les principes de la Constitution de 2020 », a-t-il ajouté.

En clair, cette opération de modernisation repose sur le renforcement de l’arsenal juridique, la généralisation de la numérisation et la formation.

Par ailleurs, le ministre de la Communication a mis en exergue l’importance qu’accorde l’Algérie à la coopération avec les pays arabes, notamment dans le domaine de l’information et de la communication.

Il a appelé, dans ce sens, à mobiliser les capacités arabes dans le domaine de la numérisation pour produire des contenus communs qui garantissent une concurrence professionnelle mais aussi qui permettent de faire face « à la plus dangereuse des guerres ».

Enfin, M. Bouslimani a mis en garde contre les dangers des médias alternatifs. « Malgré leur apport positif, ils peuvent avoir des agissements dangereux qui ciblent la vie privée des personnes et la souveraineté des Etats », a-t-il notamment affirmé.

Skander Boutaiba

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,376SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles