Mohamed Charfi: « Le choix du citoyen d’élire ses représentants sera respecté »

Mohamed Charfi : « Le choix du citoyen d’élire ses représentants sera respecté »

Le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, est catégorique : selon lui, «  la prochaine loi organique portant le régime électoral mettra un terme à la corruption dans les élections ».

Au sujet de la question inhérente à la corruption et à l’achat des voix ,  Charfi a souligné sur les ondes de la radio nationale, que « la lutte contre la corruption est principalement axée sur le financement des campagnes électorales »en ajoutant que pour y remédier il est prévu   « la création d’une commission indépendante auprès de l’ANIE ».

Concernant sa composante,  Mohamed Charfi  a précisé que cette commission sera composée de représentants de différentes instances à l’instar du Conseil de l’État, la Cour des comptes et la Cour suprême. « Elle a pour mission le contrôle du financement de la campagne électorale », a-t-il affirmé.  Mohamed Charfi a fait savoir, également, que ce texte règlementaire garantira le choix de  ses représentants.

Ferhat Zafane