Mohamed Salah Kouache, P-DG de Kahrif : « notre présence  à Tizi Ouzou est avant tout un devoir national avant d’être professionnel » (vidéo)

Mohamed Salah Kouache, P-DG de Kahrif : « notre présence  à Tizi Ouzou est avant tout un devoir national avant d’être professionnel » (vidéo)

tout ce qui a été saccagé comme lignes basse et haute tension lors des violents incendies qui ont saccagé une grande partie du parc forestier de la wilaya de Tizi –Ouzou, a –t-il indiqué en aparté à Lapatrienews, à l’occasion de la visite qu’à effectuée  le P-DG  du groupe ,Chahar  Boulakhras, dans cette wilaya suppliciée par les violents incendies qui l’ont secouée dès le 9 août dernier .

Au cours de cette  visite  dans cette région meurtrie, à laquelle étaient évidemment présents de hauts responsables des filiales du groupe Sonelgaz,  à l’image du P-DG de  Kahrif Mohamed Salah Kouache, notre envoyé spécial l’a rencontré et recueilli ses propos concernant le rôle   réservé à l’entreprise citoyenne Kahrif dans le rétablissement de l’énergie électrique en procédant à la mise en conformité des lignes haute et basse tension.

 Remettre en marche, illico-presto,  les lignes hautes, moyennes  et basses tension 

Voulant connaître l’objet de sa présence aux côtés du P-DG du groupe Sonelgaz, il a indiqué : «  Après la mission décidée par le P-DG du groupe Sonelgaz dont Kahrif en est une des filiales, nous l’avons accompagné dans cette wilaya meurtrie par les violents incendies , pour voir de plus près ce qui a été saccagé et de remettre en marche , illico-presto,  les lignes hautes et basses et permettre ainsi aux citoyens et aux abonnés d’être alimentés convenablement en énergie électrique, comme il était d’usage avant ces incendies », a-t-il fait savoir avec la fierté d’être à la tête d’une entreprise citoyenne dont la mission principale est d’apporter la lumière partout où un citoyen venait à en manquer .

Pour le premier responsable de Kahrif « notre mission à Tizi Ouzou  est avant tout un devoir national avant d’être  professionnel », nous a –t-il confié. C’est dire l’aspect patriotique qui caractérise le premier responsable de Kahrif qui a tenu à apporter des précisions sur l’étendue des dégâts causés par les feux. « Vous n’ignorez sans doute pas que le feux ont touché le lignes basses, moyennes et hautes tension de cette localité et c’est pour rétablir, le plus rapidement possible, ce qui a été saccagé pour permettre à plusieurs communes d’être alimentées   en énergie électrique », dit-il avant de poursuivre : «  Pour ce faire , des interventions de nos équipes ont été engagées de toutes urgence avec l’apport des équipes du GRTE et nous avons pu rétablir surtout les lignes haute-tension ( les plus importantes), avant de nous occuper des lignes moyennes et basses tension… ».

« Il reste beaucoup à faire en matière de distribution … »

Comme premier bilan de l’intervention de l’entreprise Kahrif dans le rétablissement de l’énergie électrique dans ces localités touchées de plein fouet par les violents incendies du 9 août dernier, son premier responsable, Mohamed Salah  Kouache a été clairvoyant en indiquant : «  Maintenant il reste beaucoup à faire pour la partie distribution car il faut savoir que des transformateurs ont été brûlés ainsi que des supports. « Raison pour laquelle on est en train de renforcer avec nos collègues de SADEG et l’apport  de ses  équipes d’autres wilayas comme Blida et Tipasa pour rétablir l’ensemble du réseau afin qu’il soit opérationnel  comme ce fut le cas avant ces incendies qui ont plongé plusieurs communes dans le noir », a conclu le P-Dg de Kahrif , Mohamed Salah Kouache avec l’assurance que l’entreprise dont il est le premier responsable, secondé par l’apport des autres filiales du groupe,  arrivera dans des délais insoupçonnés à rétablir la lumière dans cette partie de  wilaya plongée dans l’obscurité suite aux incendies meurtriers qu’elle a subie des jours durant.

  Ferhat Zafane