Mohamed VI violemment pris à partie par les Républicains marocains

Mohamed VI violemment pris à partie par les Républicains marocains

Des leaders républicains du Rif répondent à Mohamed VI et à son ambassadeur à L’ONU. Le Maroc s’est bel et bien tiré une balle dans la jambe la jambe en soutenant le mouvement terroriste dénommé MAK.

Le hirak rifain, qui dure depuis 2006 en dépit de la répression dont il est victime à Sidi Ifni, Al Hoceima et dans tout le sud du royaume chérifien, connait un regain d’ardeur alors que son leader Nacer Ezzefzafi croupit toujours en prison.

In fine, soutenir un mouvement républicain et démocrate contre la prédation et la corruption du Makhzen demeure un acte de salubrité publique.

P.N.R