Moscou expulse deux diplomates tchèques

Moscou expulse deux diplomates tchèques

 

La Russie a annoncé lundi l’expulsion de deux  diplomates tchèques, une mesure « de réciprocité » après l’expulsion début  juin de deux diplomates russes dans une affaire d’empoisonnement d’hommes  politiques.

Le ministère russe des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur  tchèque à Moscou, Vitezslav Pivonka, auquel il a été notifié que « deux  collaborateurs de l’ambassade tchèque à Moscou sont déclarés personae non  gratae » et doivent quitter la Russie d’ici mercredi soir, a indiqué la  diplomatie russe dans un communiqué.

« C’est une réaction attendue et réciproque », a réagi la porte-parole de la  diplomatie tchèque, Zuzana Stichova, selon qui Prague considère l’affaire  « réglée ».

Prague avait annoncé le 5 juin l’expulsion de deux diplomates russes,  après avoir indiqué qu' »un employé de l’ambassade avait répandu auprès des services tchèques de renseignement la rumeur d’un projet d’empoisonnement  d’hommes politiques ».

Cette rumeur avait d’abord été relayée par l’hebdomadaire tchèque Respekt,  affirmant que le projet d’empoisonnement était lié au déboulonnage de la  statue d’un maréchal soviétique.

Trois responsables politiques, notamment le maire de Prague Zdenek Hrib, avaient été placés sous protection policière. Dans son communiqué, la  diplomatie russe a évoqué lundi des « accusations absurdes et non fondées ».

Cette affaire montre  que « la dégradation des relations avec la Russie a  été élevée au rang de politique d’Etat » par les autorités tchèques,  poursuit Moscou.

 

 

Articles récents

Articles similaires