Mostaganem : le wali impose la vaccination à tous les fonctionnaires

Mostaganem : le wali impose la vaccination à tous les fonctionnaires

Pour contenir la troisième vague de l’épidémie de coronavirus, particulièrement virulente, des mesures contraignantes sont en train d’être prises au niveau local. C’est le cas notamment à Mostaganem.

S’inspirant, sans doute, d’une décision identique prise par son collègue à Skikda, le wali de Mostaganem a imposé la vaccination à tous les fonctionnaires. « Ceux, qui refusent de se faire vacciner, seront interdits d’entrée aux administrations », avertit ce dimanche un communiqué de la wilaya.

Outre les bureaucrates, les fidèles sont aussi sommés de se faire vacciner. Faute de quoi, ils ne pourront pas prier dans les mosquées de Mostaganem. Même vaccinés, « ils doivent respecter scrupuleusement les mesures de prévention », rappelle la wilaya.

Pour ce qui est des restaurants, des fast-food et des cafés, il leur est désormais interdits de servir les clients sur place. « Ils peuvent juste vendre des plats – et des cafés – à emporter », indique la même source.

Les opérateurs de transport public, surtout les propriétaires de bus, sont sérieusement mis en garde. « En cas de non-respect des gestes barrières, leurs bus seront mis en fourrière », lance la wilaya.

Les hôtels le sont également. Le non-respect des mesures préventives édictées par les pouvoirs publics conduira à la fermeture de l’établissement.

Bien sûr, les rassemblements familiaux, notamment les fêtes de mariage et de circoncision, sont interdits conformément à une ancienne note du Premier ministre, toujours en vigueur.

Enfin, le wali de Mostaganem a fait savoir que d’autres mesures seront prises, si jamais la situation épidémiologique se dégrade davantage, appelant à poursuivre les campagnes de sensibilisation auprès des citoyens.

Skander Boutaiba