Nomination d’El Hachemi Djaâboub au poste de ministre : le  MSP  «mécontentent»

Nomination d’El Hachemi Djaâboub au poste de ministre : Le  MSP  «mécontentent»
La nomination d’El Hachemi Djaâboub au poste de ministre du Travail, de l’emploi et de le sécurité sociale, n’est pas du tout du goût du Mouvement de le société pour la  paix (MSP), ni de son président Abderazzak Makri.
En effet, « le bureau exécutif national de mouvement de le société pour le paix s’est réuni ce 1er octobre au siège national de mouvement, en présence du président du conseil national consultatif (majlis echoura),  Abdelkader Samari, après que le mouvement ait reçu par les médias la nouvelle de la  nomination de Hachemi Djaâboub en tant que ministre du Travail dans le Gouvernement actuel », rapporte le site Algérie 360.
Réagissant ainsi à cette nomination qui « ne concerne en aucun cas le mouvement », le MSP répudie ce comportement » estimant que « le choix par le président Abdelmadjid Tebboune de nominer un membre de l’assemblée nationale consultative dans le mouvement sans le consulter est une tentative de « dysfonctionnement » de celui-ci, suite à sa décision de voter « non »  au référendum sur le nouvelle constitution prévu le 1er novembre prochain.
« Ce comportement confirme que les restrictions sur les partis son toujours là, et que rien n’a changé dans le système politique car le mouvement a vécu de telles tentatives à plusieurs reprises », écrit le MSP dans son  communiqué. Le MSP qui condamné cette nomination,  affirme que ce qu’a fait EL Hachemi Djaâboub (en acceptant le poste), est « contraire aux idéaux et à l’éthique du mouvement, en particulier à cette époque où il a été confirmé que le travail du parti  était visé en raison de ses  positions politiques ».
Par ailleurs, considérant que la participation d’El Hachemi Djaâboub à l’actuel Gouvernement en tant que membre du conseil consultatif national sans que le parti ne soit consulté, alors que c’est une décision qui relève des prérogatives dudit   conseil,  et conformément à ce qui est stipulé dans le règlement du mouvement relatif au sujet, notamment les articles 12 et 22 de le loi fondamentale, les articles 46, 48 du règlement intérieur, basé sur l’article 16 du règlement d’adhésion, et sur le base de l’article 12 et l’article 22 du règlement de le commission nationale de discipline, le bureau exécutif national du mouvement a décidé l’annulation  immédiate  de l’adhésion d’El Hachemi Djaâboub au mouvement de le société de le paix (MSP) et son dossier est remis à la commission nationale de discipline ».

Articles récents

Articles similaires