Non à l’ingérence étrangère

Non à l’ingérence étrangère

L’Algérie fait l’objet de beaucoup de sujets d’actualités depuis quelques temps, et pour cause, il y a eu des avancés remarquables qui se sont produites en Algérie.

Au regard de tout ce qui se dit sur l’Algérie en méconnaissance de cause, il me semble utile et indispensable de prendre ma plume aujourd’hui pour exposer des faits objectifs non biaisés par des considérations politiques.

Comme toujours, sous couvert des « droits de l’homme », nombres d’interventions sont effectuées aux quatre coins du monde afin de légitimer ces interventions dont les objectifs sont connus de tous.

L’Algérie intéresse aujourd’hui. Cependant, le peuple algérien n’est pas dupe, bien que révolté par certains agissements, il demeure un peuple digne, conscient, non manipulable et fière. Il a été capable de remettre en cause un système qui ne lui convenait plus de manière pacifique sans attendre une quelconque ingérence.

Il convient de rappeler que l’Algérie est un pays souverain. Et nous n’avons nullement besoin de leçons de quelque partie que ce soit et nous savons comment répliquer au moment opportun aux voix qui tentent de s’ingérer dans nos affaires et qui tentent d’entraver le processus de stabilité de la nouvelle ère que vit l’Algérie et qui balisera son chemin du développement dans la paix et la sérénité.

Les Algériens semblent avoir appris la grande leçon des drames récents dans la région arabe et en Afrique, aggravés en partie par les interventions étrangères.

A l’heure actuelle, le peuple algérien est un exemple et un modèle d’avancée démocratique tout en préservant sa souveraineté.

 

Yasmina HOUMAD