Nouveau revers pour Baâdji : les sénateurs FLN le boycottent

Nouveau revers pour Baâdji : les sénateurs FLN le boycottent

Comme annoncé dans nos précédentes éditions, le SG du FLN, Abou Alfadhl Baâdji, qui fait l’objet d’une contestation à grande échelle de la part des membres du CC du FLN et qui s’est distingué dernièrement par des évènements regrettables au niveau du siège du parti à Hydra, vient de subir un nouveau revers après le boycott de la majorité des sénateurs FLN.

En effet, Baâdji avait convoqué une réunion des sénateurs FLN pour aujourd’hui lundi 20 septembre 2021 avec comme ordre du jour la discussion du Plan d’Action du gouvernement. Contacté par nos soins hier, un sénateur FLN nous avait annoncé qu’il ne participerait pas à cette réunion (ni lui ni la grande majorité des sénateurs FLN), « Il n’a pas de légitimité et il ne représente que sa personne », avait-il déclaré.

Faisant suite à cette annonce, nous apprenons aujourd’hui que, sur les 62 sénateurs FLN au sénat, seulement 6 ont répondu à l’appel de Baâdji pour assister à la réunion, chose qui l’a obligé à l’annuler aussitôt.

D’un autre côté, les sénateurs FLN, qui ne reconnaissent aucune autorité à Baâdji, ont tenu une réunion pour discuter du plan du gouvernement au niveau même du siège du Sénat à Alger. Ils ont donc été 37 à avoir assisté à la réunion au niveau du sénat, en plus de 10 autres qui l’ont fait par procuration.

En outre, nous apprenons que le parquet du tribunal de Bir Mourad Raïs a ordonné aux services de police judiciaire concernés d’entendre Abou Alfadl Baâdji suite à la plainte déposée par les membres du Comité Central qui affirment avoir été séquestrés jeudi 9 septembre au niveau du siège du FLN à Hydra.

Enfin, nous apprenons de sources crédibles que les hautes autorités n’ont pas apprécié le fait que Baadji ait convoqué une réunion des sénateurs au niveau du siège du parti FLN. En effet, ce genre de réunion se tient généralement au siège du Sénat car il pourrait gêner considérablement les travaux des parlementaires.

Nous y reviendrons.

Dj. Am.