Nouveau variant du Covid-19 : L’Europe « se ferme »

Nouveau variant du Covid-19 : L’Europe « se ferme »

La découverte jeudi d’un nouveau variant du Covid-19, potentiellement très contagieux, en Afrique du Sud, fait craindre le pire aux pays européens qui « interdisent ou envisagent d’interdire les vols en provenance d’Afrique du Sud et des pays voisins », selon plusieurs médias.

«La Commission européenne proposera, en étroite coordination avec les États membres, d’activer le frein d’urgence pour interrompre les voyages aériens en provenance de la région d’Afrique australe», a tweeté sa présidente Urusla von der Leyen citée par l’Express.

« La situation est en train d’évoluer très vite; nous voulons nous assurer de faire le maximum pour ralentir la diffusion de ce variant», a relevé de son côté, à l’AFP un porte-parole de la Commission.

L’agence française a dans la foulée rappelé que la « Grande-Bretagne a déjà interdit les vols en provenance d’Afrique du Sud et cinq pays voisins à compter de vendredi 12h00 GMT ».

L’Italie a aussi interdit vendredi son territoire à toute personne ayant séjourné en Afrique australe «au cours des 14 derniers jours».

La France a pour sa part, pris la décision de « suspendre » les arrivées en provenance d’Afrique australe.

« Cette mesure, pour une durée minimale de 48 heures, concerne également les voyageurs venant du Lesotho, du Botswana, du Zimbabwe, de Mozambique, de Namibie et d’Eswatini ».

« Les personnes ayant voyagé au cours des 14 derniers jours dans l’un de ces pays sont invitées à se signaler aux autorités et à réaliser dans les meilleurs délais un test de dépistage RT-PCR », explique le Gouvernement français.

Idem pour les Pays-Bas ayant  également interdit les vols de cinq pays d’Afrique australe.

« En Allemagne, où la barre des 100.000 décès imputés au Covid-19 a été franchie jeudi, seuls les citoyens allemands seront autorisés à rentrer d’Afrique du Sud à partir de vendredi soir, et à condition de respecter une quarantaine de 14 jours, même s’ils sont vaccinés », a annoncé le ministre sortant allemand de la Santé Jens Spahn cité par l’Express faisant remarquer que les hôpitaux allemands « sont saturés et que le débat sur une obligation vaccinale pour tous en Allemagne, comme vient de le décider l’Autriche, est sur la table ».

«La dernière chose dont nous avons besoin maintenant, c’est l’introduction d’un nouveau variant qui cause encore plus de problèmes», a martelé le ministre allemand.

Y.Y

 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,319SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles