Nouvelle brouille diplomatique entre l’Espagne et le Maroc

Nouvelle brouille diplomatique entre l’Espagne et le Maroc

Le makhzen marocain tente coûte que coûte de faire plier l’Espagne en s’en prenant à elle par intermittence. Cette fois, le motif officiel n’est pas Brahim Ghali mais plutôt le protocole de lutte contre le coronavirus.

Officiellement, le Maroc a décidé de rapatrier une partie de ses ressortissants bloqués en Europe à cause de la pandémie de coronavirus via le Portugal au lieu de l’Espagne. Le ministère marocain de la Santé a justifié ce choix par « l’absence de respect des protocoles sanitaires » par les autorités espagnoles.

Officieusement, Rabat cherche à faire pression pour obtenir des concessions substantielles de Madrid pour ce qui est du Sahara occidental. Comme lors de la première crise, qui a duré d’avril jusqu’à juin, les manigances du palais ne risquent pas d’être couronnées de succès.

La réaction espagnole ne s’est pas fait attendre d’ailleurs. Le chargé d’affaires de l’ambassade marocaine à Madrid, Farid Aoulouhaj, a été convoqué. S’en est suivie, hier mardi, une déclaration officielle du chef de la diplomatie espagnole, José Manuel Albares.

Ce dernier a dénoncé la décision marocaine. « Le communiqué public n’est pas acceptable du point de vue de l’Espagne, car il ne correspond à aucune réalité. L’Espagne remplit tous les critères internationaux en matière de lutte contre le Covid, le gouvernement y travaille sans relâche », a-t-il déploré selon l’AFP.

Et d’ajouter, « Ce n’est pas acceptable et ça n’est basé sur aucune réalité objective. C’est ce que je ferai savoir au Maroc ».

Skander Boutaiba

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,319SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles