Nouvelle manifestation de Palestiniens à El Qods occupé

Nouvelle manifestation de Palestiniens à El Qods occupé

Des milliers de Palestiniens sont attendus ce vendredi, sur l’esplanade d’El Qods pour protester contre les récurrentes tentatives de l’occupant Israélien d’expulser des familles de leur terres au profit de colons sionistes.

Cette énième provocation a fait réagir le porte-parole du  Haut-commissariat de l’ONU aux droits de l’homme, Rupert Colville qui a estimé, lors d’un point de presse ce vendredi,  que ces expulsions forcées de palestiniens de leur territoires « pourraient constituer des crimes de guerres ».

«La puissance occupante  ne peut pas confisquer la propriété privée sur un territoire occupé», a-t-il ajouté, en précisant que le transfert de civils de la puissance occupante vers un territoire occupé était illégal au regard du droit international et «pouvait s’apparenter à des crimes de guerre.».

L’appel  de l’agence onusienne intervient au lendemain d’une intervention musclée des forces de l’occupant Israélien contre des palestiniens qui manifestaient contre ces décisions d’expulsion. Quinze parmi ces Palestiniens ont été arrêtés.

  1. Colville a souligné qu’«Israël ne peut pas imposer son propre arsenal législatif dans un territoire occupé ».

Radia Mehdi