Oran: invention d’un système automatique de gestion des cultures sous serres

Oran: invention d’un système automatique de gestion des cultures sous serres

Impliquer davantage la recherche scientifique dans la sphère économique est une nécessité  sur laquelle les pouvoirs publics, par le biais du ministère de l’Enseignement supérieur, s’attèlent  d’une manière effective car, investir dans la promotion de la ressource humaine est une des  conditions pour asseoir le développement d’une nation.

Un message bien reçu par nos universitaires, qui, en dépit des manques de moyens dans la plupart des cas, innovent.

Le dernier exemple en date, nous vient d’Oran. En effet,  une équipe de jeunes universitaires d’Oran a inventé un système automatique de gestion des cultures sous serres en vue d’améliorer la production agricole en qualité et quantité grâce à une agriculture intelligente, selon l’APS qui rapporte l’information, citant un des innovateurs du projet.

Cette innovation permettra de gérer de manière intelligente la culture sous serres, ce qui facilitera le travail des agriculteurs et améliorera la production agricole, a souligné Noureddine Bouafia, chef de l’équipe composée de dix universitaires d’Oran, de Mostaganem et de Tipaza, spécialisés en agronomie automatique, électromécanique et informatique.

Le système des auto serres est utilisé pour la gestion intelligente des facteurs climatiques en donnant des informations aux agriculteurs, notamment le taux d’humidité et la température, les différentes étapes de croissance des plantes, la nature du sol, la qualité des engrais et l’état de la serre, en plus de la fourniture d’autres données sur la météo à l’extérieur de la serre et le développement d’un système d’irrigation intelligent, a-t-on indiqué.

Pour concrétiser ce projet innovant, des travaux de modernisation d’une serre multichapelle ont été récemment lancés au niveau de l’Institut technique des cultures maraîchères industrielles de Hassi Bounif (Oran), où ont été entamés la réparation et le renouvellement de l’installation électrique et des équipements pour la plantation en janvier prochain de variétés de légumes, dont la tomate, l’aubergine, le poivron et le melon, a-t-on fait savoir.

Le système auto-serres, s’étendant sur une surface de plus de 1000 mètres carrés, sera opérationnel en début d’année prochaine (2021). L’équipe d’universitaires envisage de développer ce système à l’avenir pour la gestion à distance des cultures sous serres, si elle reçoit l’aide nécessaire, a-t-on ajouté.

L’équipe d’universitaires œuvre également à créer une startup spécialisée dans le développement de solutions technologiques modernes et intelligentes pour améliorer l’agriculture, dont le développement de serres intelligentes, l’irrigation intelligente dans les grands espaces, les grands parcs et espaces verts et la maintenance des systèmes automatiques d’irrigation en auto serres.

M.M.H