Oscars 2021 :  Djafer Kacem représente l’Algérie aux Oscars

Oscars 2021 :  Djafer Kacem représente l’Algérie aux Oscars

Le cinéma algérien reprend du poil de la bête. Longtemps confiné dans les méandres de la bureaucratie et de la culture à l’aveugle, il se réveille d’un long sommeil. Cette fois-ci à l’occasion de la cérémonie des OSCARS 2021, présidée par Lakhdar Hamina, le premier long-métrage du réalisateur Djafer Kacem, « Heliopolis » est appelé à en découdre avec d’autres films.

Ce long métrage a été choisi à l’unanimité par la commission présidée par Lakhdar Hamina pour participer aux nominations du meilleur film étranger aux Oscars 2021.

« Héliopolis » qui n’est toujours pas projeté en avant-première est le premier long-métrage cinéma du réalisateur Djafer Kacem réputé pour ses séries comédie à l’instar de « Nas Mlah City », « Djemai Family », « Achour El Achèr » et le feuilleton « Mawaid Maâ El Kadar » (Rendez-vous avec le destin).

La commission a encensé le film « Héliopolis » qui, selon elle, mérite de représenter l’Algérie à la prochaine édition des Oscars avec l’espoir que le travail trouve un soutien de la part des responsables du 7e art en Algérie pour officialiser la candidature dans la liste des court-métrages en lice pour ce grand prix.

Le film « Héliopolis », vieux nom d’une ville à Guelma, relate l’histoire d’une famille algérienne quelques jours avant les manifestations du peuple algérien, qui est sorti dans la rue le 8 mai 1945 pour réclamer l’indépendance du pays, et la répression sanglante et les crimes commis par l’armée française…

Ferhat Zafane