(Pas) de Tehlab

(Pas) de Tehlab

  • « Kärcher » moi ces Politiques que je ne saurais voir !
  • Revisiter Molière, et de cette manière, cela répond forcément à des « desseins »  précis.
  • « Couvrez ce sein que je ne saurais voir. Par de pareils objets, les âmes sont blessées, Et cela fait venir de coupables pensées ». magnifique alexandrin entré par la grande porte de l’histoire.
  • Quand Kärcher cherche au contraire à en sortir, et à se faire oublier.
  • La célèbre marque allemande de nettoyeurs haute pression s’est insurgée après son utilisation dans une déclaration de Valérie Pécresse. la référence faite en premier par Nicolas Sarkozy est symptomatique de l’importance de la sécurité dans la campagne présidentielle française. Le tempo et les thèmes y sont imposés par Eric Zemmour.
  • C’est en 2005 que Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur de Jacques Chirac, avait le premier utilisé le terme, promettant de nettoyer les cités au Kärcher. Dix-sept ans plus tard, la candidate des Républicains, Valérie Pécresse, a annoncé vouloir « sortir le Kärcher de la cave” pour « nettoyer les quartiers ».
  • Entre-temps, le groupe allemand a demandé à plusieurs reprises à ne pas être cité dans les prises de parole politiques, en vain. En 2020, l’entreprise allemande avait notamment publié un long communiqué dans les journaux français, expliquant ne pas vouloir que son nom et sa marque soient empruntés par le discours [politique] ou pour tout autre sujet qui désignerait autre chose que ses produits.
  • Molière demeure plus contemporain et plus présent que jamais.
  • Oui, impossible de cracher sur le Kärcher, de le cacher aux yeux du populo.
  • Bon-ben, est-ce qu’il nettoie aussi efficacement que nous le disent Pécresse et Sarkozy ?
  • Wana aâreft…

Mohamed Abdoun

Articles récents

Articles similaires