Pas d’indemnités pour les Juifs du Maroc « victimes de la Shoah »

Pas d’indemnités pour les Juifs du Maroc « victimes de la Shoah »

On ne récolte que ce que l’on sème. Les Marocains ont cru, qu’ils allaient décrocher les étoiles avec la normalisation de leurs relations avec l’entité sioniste. En aucun cas.

Traînés dans la boue, d’abord dans le scandale planétaire Pegasus,   voilà que les Marocains,  sont assommés à nouveau. Ils ne risquent pas de s’en relever avant bien longtemps.

La plus haute cour de l’entité sioniste, a en effet,  statué que, si les Juifs du Maroc ont pu souffrir d’antisémitisme pendant la Seconde Guerre mondiale, ils ne sont pas éligibles pour une compensation en tant que survivants de la « Shoah ».

La loi sioniste  « sur la persécution nazie stipule que les personnes ayant souffert de problèmes de santé à la suite de persécutions nazies pendant la Shoah ont droit à des prestations et à une indemnisation », précise-t-on.

La Cour suprême a jugé que la privation de libertés et les restrictions imposées aux Juifs marocains pendant la guerre ne remplissaient pas les conditions prévues par la loi.

Les juges ont déclaré que « le préjudice subi par les Juifs marocains était principalement économique et se limitait en grande partie à leur capacité à s’intégrer au marché du travail, à acquérir une éducation en dehors de la communauté juive et à choisir leur lieu de résidence».

Dj. Am