Pénurie d’huile de table : Cevital se dédouane 

Pénurie d’huile de table : Cevital se dédouane 

Issad Rebrab, président directeur général de Cevital, a commenté, ce lundi 22 mars, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement en huile de table que connait le marché algérien depuis quelques jours.

D’emblée, Issad Rebrab a précisé que le groupe agroalimentaire « ne porte aucune responsabilité ». « La production ne s’est pas arrêtée dans toutes les usines », a-t-il déclaré depuis Algex (Agence nationale de promotion du commerce extérieur).

Contrairement aux rumeurs, a-t-il ajouté, Cevital dispose d’un « surplus de production et de stockage ».

Dans une déclaration à la presse, Mouloud Ouali, directeur de la Communication de Cevital, a expliqué que le groupe « assure » convenablement sa mission, à savoir garantir une production suffisante.

« Toute partie doit accomplir sa mission. La notre c’est de produire suffisamment. Chose que nous faisons naturellement », a-t-il affirmé.

Pour ce qui est de la perturbation de la chaîne d’approvisionnement, M. Ouali a tenu a nuancé. « Nous ne maitrisons pas les réseaux d’approvisionnement. Ils ne font pas partie de notre champ d’action », a-t-il souligné.

Enfin, le directeur de la communication de Cevital a indiqué que les prix des huiles alimentaires, produites par le groupe privé, n’ont pas augmenté. « Les prix de l’huile Elio ne peuvent pas augmenter car ils sont plafonnés par la loi (…) ceux de Fleurial ont augmenté légèrement comme nous l’avons précisé précédemment », a-t-il détaillé.

Skander Boutaiba