Portrait de Bouchikhi Abdelkader, un enfant des télécommunications : la patrie chevillée à l’âme

 

Portrait de Bouchikhi Abdelkader, un enfant des télécommunications : la patrie chevillée à l’âme

   

Il est des noms pour qui l’engagement et la loyauté s’érigent en une seconde nature. Bouchikhi Abdelkader en fait partie de cette catégorie d’hommes qui a su voyager avec les différentes responsabilités qui lui ont été confiées durant sa carrière. Dans différents domaines, l’enfant de Tiaret, né en 1958 et actuellement père de quatre enfants, a su confirmer qu’il est d’une trempe qui ne rouille pas. Son CV est pour le moins étoffé.

Sa carrière a commencé en 1977 à l’école primaire Ain Kermes dans sa wilaya natale, en sa qualité d’instituteur. Deux ans plus tard, M. Bouchikhi atterrit dans l’univers des télécommunications. D’abord, ingénieur, puis ingénieur chargé de la commutation pour une durée de deux ans.

Et comme l’enseignement est un métier qui exerce sur celui qui le pratique une sorte de magnétisme, l’enseignant du primaire se trouve professeur au Lycée Frenda, à Tiaret. Au fil des années, M. Bouchikhi occupe des postes à la DW PTT : chef de bureau des lignes, chef de bureau des réseaux, sous-directeur de Wilaya (service clientèle et marketing), puis directeur de wilaya de Tipaza, Djelfa et Alger.

Là où M. Bouchikhi est passé, il a réussi à semer rigueur, discipline et respect. Des valeurs dignes de la grandeur de cet homme qui a su garder sa modestie. Les années s’égrènent et portent avec elles leur chapelet de prouesses.

Avec ce responsable, le succès devient une évidence. Homme de défis, l’enseignant d’il y a quelques décades embrasse une carrière politique. De mai 2017 à 2021, il est député à l’Assemblée populaire nationale, avec à la clé un poste de rapporteur de la commission des transports, poste et télécommunications entre juin 2018 et Juin 2019.

Depuis son intégration de l’Hémicycle, le député a participé aux études et amendements de plusieurs projets de lois portant entre autres orientation et organisation des transports terrestres, ainsi que le projet de loi relatif aux radiocommunications et celui fixant les règles générales relatives à l’aviation civile.

Durant sa riche carrière, M. Bouchikhi, fidèle à son dynamisme, a porté son empreinte dans nombre d’actions inhérentes à la gestion télécom ainsi qu’à la gestion postale. Aujourd’hui, il continue à mettre ses services pour une nation qu’il place au-dessus de toute circonstance et ne lésine pas sur les efforts pour continuer à bien servir.

Yacine Bouali