Pr Fawzi Derrar, DG de l’Institut Pasteur d’Algérie : « la situation est inquiétante »

Pr Fawzi Derrar, DG de l’Institut Pasteur d’Algérie : « la situation est inquiétante »

Le professeur Fawzi Derrar, DG de l’Institut pasteur d’Algérie est revenu longuement sur la situation épidémiologique de coronavirus en Algérie. «  Inquiétante », tel est son diagnostic à ce propos tout en appelant avec insistance  au le  strict respect des mesures préventives pour parer à toute recrudescence des cas de contamination.

Évoquant l’éventualité d’un retour aux mesures de confinement Fawzi Derrar a indiqué qu’aucune décision n’est encore prise dans ce sens. Ceci dit, il a ajouté que « les marchés qui enregistrent une propagation importante de virus pourront être fermés à titre préventif », soulignant à l’occasion, « qu’il faut appliquer les sanctions sévères contre ceux qui enfreindrait  les mesures préventives, notamment dans les marchés ».

Et de rappeler à ce sujet que «  l’Algérie a pris les devants en instaurant le confinement sanitaire nocturne, et c’est « ce qui nous a aidés à endiguer le propagation de coronavirus ». Quant au processus  de dépistage de virus, le responsable d l’institut Pasteur a fait savoir que « le test PCR donne le véritable taux de propagation de virus dans le corps », avant de préciser que « plusieurs wilayas disposent de ce moyen de dépistage de coronavirus ».

Et pour que ce moyen sur de dépistage soit à la portée de tous, Fawzi Derrar a fait savoir que l’Institut qu’il dirige travaille en collaboration avec le laboratoire du secteur privé.

 Ferhat Zafane