Présidence e de la CAF : Le TAS barre la route à Ahmad Ahmad

Présidence e de la CAF : Le TAS barre la route à Ahmad Ahmad

Le tribunal d’arbitrage sportif, TAS,  a rendu aujourd’hui sa décision concernant l’appel interjeté plus tôt par le président de la Confédération africaine de football, Ahmed Ahmed.

La même commission a confirmé, dans un communiqué sur son site officiel, que les accusations portées contre le président de la CAF étaient avérées, tandis que la peine à son encontre pour ne pas se livrer à une activité sportive a été réduite de cinq ans à deux ans et une amende de 50000 Suisses francs, ce qui signifie que sa candidature à la présidence de la CAF est illégale.

Avec cette sentence, le Malgache  qui traine des casseroles  en matière de corruption vit en ce moment ses derniers jours à la tête de la CAF dont les prochaines élections auront lieu le 12 mars.

Et comme postulants, nous avons déjà évoqué ce sujet en indiquant que   le Ssud-africain, Patrice Motsepe, est  bien parti pour briguer le fauteuil de président de la CAF notamment à la faveur du retrait,  pour des raisons restées floues, de deux autres postulants que sont  le Sénégalais Augustin Senghor et l’Ivoirien Jacques Anouma.

Ferhat Zafane 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,377SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles