Problèmes des pharmaciens d’officines : Benbouzid reçoit le Snapo

Problèmes des pharmaciens d’officines : Benbouzid reçoit le Snapo

Le syndicat national des pharmaciens d’officines (Snapo) annonce, dans un communiqué rendu public aujourd’hui, qu’il a été reçu par le ministre de la santé de la population et de la réforme hospitalière, le Professeur Benbouzid.

Selon le communiqué, les discussions ont porté sur la situation sanitaire en Algérie en rapport avec la covid19 et le rôle joué par les pharmaciens d’officine, mais également sur le secteur pharmaceutique et les réformes en cours ainsi que la préparation des textes d’application concernant le domaine du médicament et liés à la loi sanitaire 18-11.

Le ministre a instruit ses collaborateurs sur la nécessité de reprendre le travail des différentes commissions afin de prendre en charge les préoccupations et les problèmes signalés au ministère.

« Le Ministre de la santé, professeur Benbouzid, a tenu a rassurer les représentants du SNAPO sur l’intérêt qu’il réserve aux inquiétudes des pharmaciens et a assuré que ses portes restent ouvertes à tout moment pour la prise en charge de tous les problèmes divers ou d’ordre réglementaire qui lui ont été exprimés », indique-t-on.

La rencontre a eu lieu en présence du conseiller du ministre et assurant les fonctions de chef de cabinet Dr Bouchlaghem, de l’inspecteur général et assurant les fonctions de secrétaire général du ministère Mr chaouch, de la directrice générale actuelle de la pharmacie et des équipements Docteur Benhamida, de la directrice de la communication Mme Khamkhoum Le Snapo était représenté par son président national Messaoud Belambri, Zefizef Abdelhak et Merghemi Karim vice-présidents nationaux.

Les deux parties ont exprimé leur satisfaction après cette rencontre, qui marque une reprise des travaux des différentes commissions (commission nationale des installations, comité de veille, travaux sur les arrêtés des psychotropes et les textes d’application, ainsi que sur d’autres textes réglementaires, …), poursuit le communiqué. Le Snapo rappelle que les pharmaciens d’officine ont été durement touchés sur le plan économique et fonctionnel par la crise du covid19.

Malgré cela, une campagne de solidarité nationale organisée par les pharmaciens d’officine sous l’égide du SNAPO a permis la récolte de dons au profit des hôpitaux et des citoyens en produits et dispositifs de protection d’une valeur de 80 millions de dinars.