Rabat reporte sine die l’ouverture d’une ambassade israélienne : La trahison de  Mohamed VI lui a rapporté du vent !

Rabat reporte sine die l’ouverture d’une ambassade israélienne : La trahison de  Mohamed VI lui a rapporté du vent !

Le média Raie-EL-Youm annonce le report sine die du projet d’ouverture d’une ambassade israélienne à Rabat, pourtant annoncé en grandes pompes au mois d’août passé en marge de la signature de l’accord de normalisation des relations diplomatiques entre l’entité sioniste et le Maroc.

Le même média va jusqu’à parler de « froid dans les relations » entre Rabat et Tel-Aviv. La raison en est toute simple : Mohamed VI n’a rien obtenu de concret en échange de sa trahison de la cause palestinienne.

L’annonce tweetée de Trump, président américain sortant, portant reconnaissance de la prétendue « marocanité du Sahara Occidental » est en effet morte de sa belle mort.

La nouvelle administration, conduite par Joe Biden, a en effet commencé par couper les fonds alloués à l’ouverture d’un consulat US prévu à Laâyoune, dans les territoires occupés sahraouis. Ce sévère revers diplomatique avait été précédé par le retrait des eaux sahraouies de la manœuvre militaire « African Lion ».

Le démenti cinglant du Pentagone fait à l’ex-premier ministre marocain avait sonné comme un camouflet pour le Maroc. Le professeur Yahia Zoubir, très au fait de ce genre de questions stratégiques, dans un entretien accordé à La Patrie News, avait prévu depuis près d’une année ce scénario-catastrophe pour le Maroc.

Pour lui, en effet, il était hors de question que l’entité sioniste songeât à ouvrir un consulat à Dakhla ou à Laâyoune. Si bien, que nous en sommes toujours, près d’une année après la signature de ce honteux accord, à la simple existence d’un bureau d’affaire en lieu et place de l’ambassade promise.

David Govrin, « ambassadeur » de l’entité sioniste au Maroc s’était même retrouvé SDF après que le propriétaire de la maison qu’il lui louait ait refusé de lui renouveler son bail en découvrant qui in était.

Bref, le Maroc a fini par prendre ombrage du manque d’entrai du puissant lobby sioniste à faire pression sur l’administration Biden pour qu’elle enchaine sur la feuille de route initialement tracée par Trump. Même le mémorandum d’entente sécuritaire signé avec l’entité sioniste semble avoir été mal accueilli par le conseil de coopération du Golf.

Rabat est donc allée plus vite et plus loin que la musique. Elle se voit forcée de donner un sérieux coup de frein à ses ambitions « normalisatrices », au risque de froisser son allié et protecteur qu’est l’entité sioniste. Ce qui rajoute au désarroi de Mohamed VI c’est le rejet total et sans appel de cette normalisation par la population.

Mohamed VI n’ignore pas que son trône est fragile, et qu’il est assis sur une véritable bombe à retardement. Son armée empêtrée dans une guerre à laquelle les hommes de troupe ne croient pas du tout, peut en effet se retourner à tout moment contre lui, pour le déposer.

Mustapha Adib, ancien officier des FAR (forces armées royales) croit à beaucoup ce scénario. Dans un récent entretien accordé à La Patrie News, il avait prédit cela pour bientôt. Attendons donc pour voir…

Ali Oussi

 

https://www.raialyoum.com/%d8%a7%d9%84%d9%85%d8%ba%d8%b1%d8%a8-%d9%8a%d8%a4%d8%ac%d9%84-%d9%81%d8%aa%d8%ad-%d8%b3%d9%81%d8%a7%d8%b1%d8%a9-%d8%a5%d8%b3%d8%b1%d8%a7%d8%a6%d9%8a%d9%84%d9%8a%d8%a9-%d8%a8%d8%b3%d8%a8%d8%a8-%d9%85/

 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,306SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles