Réalisant  en 2020 un résultat de 2,7 milliards DA : La SAA s’apprête à lancer la vente en ligne de contrats d’assurance

saa
saa

Réalisant  en 2020 un résultat de 2,7 milliards DA : La SAA s’apprête à lancer la vente en ligne de contrats d’assurance

Les actions initiées ces dernières années par la SAA, lui ont permis, en dépit de ses nombreuses vulnérabilités historiques, de continuer d’afficher une résilience certaine et de remplir ses missions essentielles de création de valeur et de soutien à l’économie nationale.

En effet. En dépit du contexte économique caractérisé par une contraction de la matière assurable, la SAA a su transformer les difficultés en opportunités grâce aux choix stratégiques opérés, avec comme axe principal la diversification de ses souscriptions et de son portefeuille d’affaires, conjuguée à une démarche commerciale alliant dynamisme et efficacité.

L’attestent d’ailleurs les résultats positifs obtenus par la compagnie durant l’année 2020,  dans un secteur fortement impacté par la crise sanitaire due au coronavirus.

En dépit d’une année difficile, qui a eu, certes, un impact négatif sur les émissions de primes de la société, en recul de 7 % par rapport à 2019, la SAA, apprend-on de la compagnie, a réussi à améliorer ses principaux indicateurs de gestion et à dégager un résultat net d’impôt de 2,7 Milliards de dinars, en progression de 20% par rapport à 2019.

« La diversification du portefeuille d’affaires, retenue comme axe majeur de la stratégie de développement de la société, a permis la réalisation de cette performance, dans une conjoncture économique et sanitaire difficile », précise-on en effet dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

Derrière cette prouesse, il y a, faut-il le souligner, le processus de transformation que connait la société ces dernières années, caractérisé par une modernisation de ses processus de gestion et une meilleure présence sur le terrain avec un réseau commercial dynamique.

« Le recours aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, est le socle de cette transformation », relève-t-on de même source.

A ce propos, nous avons appris dans l’entourage de la société que cette dernière est à la recherche de Start-up ou de boites informatiques nationales, en mesure de l’accompagner, suite à la rupture de son contrat de support et de maintenance avec le fournisseur de la solution, acquise depuis 2002 auprès d’une société française, suite à un appel d’offres national et international.

L’accompagnement, « recherché concerne le maintien en exploitation del’ERP (système d’information) et son évolution vers un système centralisé ».

Ce logiciel « métier »a été déployé, depuis 2008, au niveau des 600 points de vente que compte la société, après son adaptation à l’environnement algérien par les équipes informatiques de la SAA.

Notons également  et dans le souci de se positionner en première ligne s’agissant de la modernisation de ses prestations de services, la SAA, « travaille, de concert avec les autres sociétés d’assurance publiques, sur l’option qui consiste à développer, avec des capacités nationales, un nouvel ERP intégré ».

Des contacts dans ce sens sont en cours avec les boites représentant le potentiel national en la matière.

Ce n’est pas tout. La SAA qui étend à chaque fois, ses activités à de nombreux domaines et s’adresse à une large clientèle, constituée de particuliers, de professionnels, de petites, moyennes et grandes entreprises, se prépare à lancer, dans les prochaines semaines, la vente en ligne de contrats d’assurance s’adressant notamment au grand public, et portant sur les assurances habitations et celles liées aux effets des catastrophes naturelles.

Dj. Am