Reconnaissance de Macron de l’assassinat de Ali Boumendjel : De quoi se mêle Marine Le Pen

Reconnaissance de Macron de l’assassinat de Ali Boumendjel : De quoi se mêle Marine Le Pen

Il n’aura pas fallu que quelques heures après que le président français, ait reconnu officiellement, la torture et l’assassinat par l’armée française durant la Guerre d’Algérie de l’avocat et militant nationaliste Ali Boumendjel, pour que Marine Le Pen, vienne une fois de plus, verser son venin sur l’Algérie, son Histoire et les milliers de ses vaillants fils ayant payé le prix fort pour l’indépendance.

«Alors  que le communautarisme et l’islamisme progressent et se nourrissent de nos faiblesses, Macron (le président français) continue d’envoyer les signaux désastreux de repentance, de division et de haine de soi », écrit-elle en effet dans un tweet.

Pour elle, « il faut vite renouer, au sommet de l’état, avec le fierté d’être français ».

https://twitter.com/MLP_officiel/status/1367042712399134721?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1367042712399134721%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.algerie360.com%2Freconnaissance-de-lassassinat-dali-boumendjel-marine-le-pen-reagit%2F

Donc, Mme Le Pen, qui n’a jamais réellement fait oublier les racines idéologiques et culturelles de son Rassemblement National qu’elle s’échine à transformer en parti républicain et souverainiste, insulte le peuple algérien.  Elle n’est pas la seule.

Elle est vite rejointe dans sa haine envers les Algériens (elle n’aime personne en fait), par Louis Aliot, maire de Perpignan, lui aussi  membre  du parti le plus xénophobe de France.

« La repentance à outrance générera une exacerbation les tensions mémorielles. L’accusation permanente de le France contribue à le fracture nationale qui gangrène le pays », écrit-il en effet.

https://twitter.com/louis_aliot/status/1366970216857673728?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1366970216857673728%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.algerie360.com%2Freconnaissance-de-lassassinat-dali-boumendjel-marine-le-pen-reagit%2F

Le RN n’est pas à sa première dérive envers les Algériens.  Bien au contraire.  Ce parti s’est déjà illustré dans le passé par des « commentaires » peu habiles, se permettant d’insulter la mémoire de tout un peuple qui continue à ce jours (les exemples n’en manquent pas) de payer pour les 132 ans, non de la « présence française en Algérie », mais 132 de colonialisme, de pillage de vol, de viol, de tortures, d’assassinats et de destructions.

« Les dirigeants algériens demandent des excuses pour le passé, afin de masquer le présent : une économie en ruine, une jeunesse délaissée, un pays en voie de déclassement… Il est temps qu’ils regardent en face le résultat de 60 ans d’indépendance», avait en effet déclaré à ce sujet, par récent tweet interposé, la présidente du Rassemblement National (RN), avatar pro-colonial et anti-algérien du Front National, le FN, agglomérat poujadiste-OAS-Algérie-française crée par son père le parachutiste tortionnaire Jean-Marie Le Pen.

Lire sur le lien : http://lapatrienews.dz/le-fn-raciste-et-algerie-francaise-est-toujours-ladn-politique-de-marine-le-pen/

M.M.H