Relance économique : le FMI prévient contre les inégalités d’accès au vaccin

Relance économique : le FMI prévient contre les inégalités d’accès au vaccin

La  reprise intervient à degrés divers. Pis, le FMI prévient contre des inégalités pour l’accès au vaccin qui conduisent vers une reprise plus rapide qu’attendu dans les économies développées, mais plus lente pour les pays émergents.

Pour ses prévisions, l’institution onusienne maintient une croissance mondiale de 6% en 2021.

«L’accès aux vaccins est devenu la principale ligne de rupture divisant la reprise mondiale en deux blocs», a souligné mardi le FMI.

Le produit intérieur brut (PIB) devrait donc progresser plus vite que prévu dans les économies développées, de 5,6% en 2021. Aussi, les marchés émergents et économies en développement devraient, elles, croître de 6,3% cette année.

«L’amélioration pour les économies avancées (est) entièrement compensée par une dégradation pour les économies émergentes», a détaillé Gita Gopinath, économiste en chef du FMI.

Ainsi, les Etats-Unis devraient connaître une croissance de 7% cette année (+0,6 point) et de 4,9% en 2022 (+1,4 point) grâce aux plans d’investissements massifs dans les infrastructures et les dépenses sociales qui pourraient être bientôt adoptés au Congrès.

Même tempo pour la zone euro, où le plan de relance «Next Generation » devrait stimuler la croissance, désormais attendue à 4,6% en 2021 (+0,2 point). La situation devrait également être meilleure que prévu au Royaume-Uni, avec un PIB en hausse de 7,0% (+1,7 point).

Par ailleurs le FMI note que près de 40% de la population des économies avancées est entièrement vaccinée, contre 11% dans les économies de marché émergentes et une infime fraction dans les pays en développement à faible revenu.

«Nous sommes plus inquiets que nous ne l’étions en avril », a même indiqué à l’AFP Petya Koeva Brooks, directrice adjointe du Fonds monétaire international (FMI).

 Yacine Bouali