Rencontre entre Lamamra et le chef de la MINUSMA : Mali: L’accord d’Alger au centre des discussions

Rencontre entre Lamamra et le chef de la MINUSMA : Mali: L’accord d’Alger au centre des discussions

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a discuté mardi de l’état de la mise en œuvre de l’accord de paix au Mali avec le chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), El-Ghassim Wane. « Nous avons saisi cette opportunité pour faire le point sur l’état de la mise en oeuvre de l’accord de paix » issu du processus d’Alger, a déclaré El-Ghassim Wane à la presse, à l’issue de cet entretien. Le responsable onusien a indiqué que sa discussion avec le chef de la diplomatie algérienne a porté également sur les moyens de  » travailler ensemble au coté des acteurs maliens pour les aider à mener à bien ce processus ». « L’Algérie joue un rôle crucial dans le processus de paix au Mali. Elle est le chef de file de la médiation internationale et préside la Comité de suivi de l’accord », a indiqué, à ce titre, El-Ghassim Wane. Soulignant la première priorité stratégique de la mission onusienne qui consiste à soutenir  la mise en œuvre du processus d’Alger, le chef de la Minusma a relevé que l’application de l’accord d’Alger a enregistré des avancées indéniables ». « Il est évident qu’il faudra aller encore plus vite », a-t-il toutefois préconisé, déclarant que l’entretien avec M. Lamamra a permis d' »échanger ce que nous pouvons faire ensemble ». Le chef de la Minusma effectue une visite de travail en Algérie et devrait participer mercredi à une conférence sur le rôle de la Mission onusienne dans la stabilité du Mali et la sécurité de l’espace sahélo-saharien.

R.N.