Rentrée scolaire : Ce qu’il faut savoir

Rentrée scolaire : Ce qu’il faut savoir

Préserver la santé des élèves, à l’orée de la rentrée scolaire 2021-2022 est le souci premier du ministère de l’Education nationale.  Or si des arrangements ont été apportés comme la vaccination de l’ensemble du personnel enseignant et administratif, des sources sûres affirment que, contrairement à la précédente, la nouvelle année scolaire  sera une année ordinaire avec 3 trimestres et deux périodes de vacances scolaires de 15 jours : en hiver et au printemps.

Dans une déclaration aux médias,  l’inspecteur central du ministère de l’Éducation nationale, Bakhtaoui Abbas, a affirmé que  « l’ensemble des mesures seront prises, dans le but de garantir la sécurité de tout un chacun et éviter la propagation du coronavirus ».

Pas que ça puisque le responsable du ministère a ajouté que : « des contrôles inopinés seront effectués pour vérifier l’application du protocole sanitaire au niveau des établissements scolaires ».

Selon Abbas Bekhtaoui,  « les nouvelles dispositions ont été fixées par le ministère de l’Éducation nationale, pour permettre un déroulement normal des cours pour les 3 paliers de l’enseignement ».

Concrètement, il faut savoir que « deux dates pour les vacances scolaires ont été annoncées, du 16 décembre 2021 au 1er janvier 2022 pour les vacances d’hiver et du 17 mars 2022 au 2 avril 2022 pour celles du printemps ».

Pour ce qui est  de la charge horaire et la durée des cours, Bekhtaoui a indiqué que : «les séances s’étendent sur 60 minutes pour les niveaux moyen et secondaire, et des séances de 45 minutes et d’autres de 30 minutes avec l’adoption du système de groupes». et de donner davantage de précisions : « Pour l’enseignement primaire, chaque section éducative sera divisée en deux groupes, et seront soumis à l’alternance. Dans l’enseignement moyen, les cours (en présentiel) ont lieu quotidiennement, et il s’agira d’alternance entre les périodes du matin et du soir ».

Enfin, au sujet des mesures de protection, le responsable au ministère de tutelle a fait savoir que  de nombreuses procédures seront suivies, à commencer par mesurer la température, empêcher les rassemblements, fournir des solutions antiseptiques et obliger le port d’un masque de protection.”, a-t-il indiqué

 

Ferhat Zafane