Réponse de la FIFA à la FAF :   Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Réponse de la FIFA à la FAF :   Tendance du jour sur les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, les publications et les commentaires sur la correspondance de la commission arbitrale de la Fifa, adressée à la FAF, créent la tendance du jour. Les algériens ont bien admis que la Fédération algérienne de football a été déboutée dans sa démarche portant contestation des décisions du referee gambien Bakary Papa Gassama lors du match Algérie-Cameroun, comptant round retour des barrages qualificatifs au mondial de Qatar, joué le 29 mars dernier au stade Tchaker de Blida.

Ils ont encore du mal, néanmoins, à saisir l’intérêt d’une réponse ambiguë, qui ne contient pas une décision claire et précise de l’instance arbitrale.  Ils redoublent d’ingéniosité pour décoder la terminologie utilisée dans le texte. Les uns se rendent à l’évidence : le résultat de la confrontation Algérie-Cameroun est dument validé et par là même la qualification des lions indomptables au Rendez-vous planétaire du football. L’accent est particulièrement mis sur l’expression de « regrets » sur ce qui est considéré comme « des appréciations (de l’Algérie) sur les décisions des arbitres (qui) aient pu influer négativement sur le cours de la rencontre ». Une formulation usuelle, dans les courriers administratifs, pour signifier un refus ou un rejet d’une requête.

Des socionautes relèvent, néanmoins, que nulle part dans la réponse de la commission arbitrale de la Fifa, il n’est fait référence à l’arbitre principal, objet de la controverse. Il est précisé, certes de manière assez laconique, que « l’ensemble des incidents survenus pendant le match ont été examinés avec soin par les deux arbitres « vidéo », conformément aux Lois du Jeu et au protocole d’assistance vidéo à l’arbitrage ».  Le terme « incident » est assez édifiant. Par ailleurs, il n’est pas précisé quelle est l’appréciation de ces arbitres du Var sur lesdits « incidents ». Par extrapolation, l’on pourrait objectivement conclure à la mention « Rien à signaler », en ce sens que les décisions de Gassama sont approuvées par ses collègues du Var. L’on peut penser aussi, que la question n’est pas tranchée encore.

Pour le commentateur sportif de BeinSport Hafid Derradji, la FAF n’a pas publié, sur son portail web officiel, l’intégralité de la réponse de la commission arbitrale de la FIFA, d’où l’équivoque dans l’interprétation d’un texte réellement laconique. Il semblerait que la fédération, présidée par CharafEddine Amara, ait envoyé aujourd’hui, l’instance de la FIFA un courrier, lui requérant de nettes précisions sur la décision afférente à sa plainte.

Autrement, des internautes conseillent de fermer la parenthèse de cette affaire, tandis que d’autres taclent, caustiques, ceux qui ont cru jusqu’au bout que le match Algérie vs Cameroun serait rejoué. Beaucoup regrettent que les règles de la FIFA ne protègent pas mieux les équipes contre des erreurs d’arbitrage flagrantes et potentiellement délibérées.

S.B

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles