Reprise du championnat de football: Les clubs du centre disent « non »

 

Reprise du championnat de football: Les clubs du centre disent « non »

Suite à leur réunion  avec les responsables de la Ligue professionnelle de football (LFP), les présidents des clubs des Ligues 1 et 2 de la région Centre, étaient pratiquement d’accord pour l’arrêt définitif de la saison en cours, arguant « l’intérêt général et éviter la propagation du COVID-19 chez les joueurs ». Dans une déclaration à la presse le président de la LFP, Abdelkrim Medouar, a assuré que « 90% des présidents de clubs ont exprimé leur désaccord quant à la reprise de la compétition, à cause de la situation sanitaire difficile que traverse le pays ». « Les responsables des clubs ont mis en exergue l’impossibilité d’appliquer le protocole sanitaire exigé par le ministère de la santé », a-t-il ajouté, soulignant que son instance va présenter un rapport détaillé au bureau fédéral sur ce sujet. Le premier responsable     de la LFP a, également, fait savoir que les clubs qui sont toujours en course pour le titre de champion de la saison en cours, à savoir, le CR Belouizdad, le JS Kabylie, l’ES Sétif et le MC Alger, ont assuré leu soutien pour cette décision dans ces circonstances exceptionnelles que traverse le pays dira le président de la LFP, Medouar, et d’ajouter : « Nous sommes à l’arrêt depuis bientôt quatre mois. Les acteurs du football sont inactifs, et il est vraiment difficile d’envisager une quelconque reprise, car même la FAF avait annoncé fin avril la reprise officielle des championnats, toujours est-il que la situation sanitaire du pays ne le permet pas. Nous avons réuni tous les clubs, de l’Ouest, de l’Est et maintenant ceux du Centre, tout le monde a la même vision des choses. Pour Medouar, les clubs veulent une visibilité par rapport à cette question cruciale. Ils veulent que le sujet soit tranché. Les présidents de club m’ont transmis leurs propositions mais aussi leurs inquiétudes. Le BF veut reprendre la compétition avant d’entamer la nouvelle saison. Mais lors de notre réunion, les présidents présents ont évoqué la difficulté d’appliquer ce protocole sanitaire. Il y avait unanimité sur le fait que nos clubs ne sont pas prêts, financièrement, à poursuivre ce qui reste à jouer du championnat. Certains sont même favorables à une reprise durant le mois d’octobre. La vie de l’être humain est plus importante que le football”. Medouar a révélé que certains clubs du Centre demandent l’aide de la FAF par rapport à la crise financière.

Yahia Maouchi

LIRE AUSSI: