Reprise lundi de l’activité des taxis dans la Capitale

 

Elle est soumise à une série d’obligations

Reprise lundi de l’activité des taxis dans la Capitale

Concernés par la deuxième phase du déconfinement graduel décidé par le premier ministre, Abdelaziz Djerad, les chauffeurs de taxi « urbains » de la Capitale, pourront « enfin » reprendre leur activité dés ce lundi 15 juin comme annoncé dans un communiqué de la wilaya d’Alger.

Cependant, Ils sont tenus de respecter une série de mesures de prévention pour « éviter la propagation du Covid-19 ». Ainsi, les chauffeurs de taxis sont obligés « d’équiper leurs véhicules de plexi-glaces qui isolent le chauffeur de son client, de couvrir les sièges passagers avec du plastique afin de le nettoyer après chaque voyage et de mettre à la disposition des clients du gel hydro alcoolique ».

Outre l’obligation de porter un masque protecteur (valable pour le chauffeur et le client), les chauffeurs de taxis doivent également stériliser régulièrement durant la journée, les poignées et les sièges. Par ailleurs, ils ne sont autorisés à embarquer qu’un seul client par navette et celui-ci doit prendre place au siège arrière de la voiture.

Aussi, et afin « d’éviter toute contamination » les  chauffeurs de taxis doivent subir des visites médicales régulières.