Résolution du Parlement européen : le patron du FLN accuse la France

Résolution du Parlement européen : le patron du FLN accuse la France

Abou El Fadhel Baadji, secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), a accusé la France d’être à l’origine de la résolution du Parlement européen sur « la détérioration des libertés en Algérie ».

Dans une allocution prononcée ce dimanche lors d’une réunion du bureau politique du parti, le patron du FLN a fait un parallèle entre le caractère pacifique du Hirak en Algérie et les violences qui ont émaillé les manifestations des Gilets jaunes en France.

« Durant une année, le Hirak a impressionné les états les plus démocratiques. Aucune goûte de sang n’a été versée », a-t-il déclaré. Et de juger, « contrairement à ce qu’il s’est passé (en France) avec les Gilets jaunes ou les dernière manifestations contre la loi ‘sécurité globale’ ».

Skander Boutaiba