Ressources en eau : Arezki Berraki promet des sanctions contre les responsables négligents

Ressources en eau : Arezki Berraki promet des sanctions contre les responsables négligents
Arezki Berraki, ministre des Ressources en eau, a assuré ce samedi 19 septembre,  que des mesures sévères seraient prises à l’encontre des responsables du secteur qui n’accomplissent pas leurs tâches.
Lors d’une rencontre nationale avec les directeurs locaux de l’Algérienne des eaux (ADE), le ministre s’est voulu critique. Devant eux, il a reconnu avoir constaté des problèmes liés à «une mauvaise gestion » lors de ses visites de terrain.
« Les informations confirmées que nous recevons, en ce qui concerne la gestion du secteur au niveau local et central, sont préoccupantes », a-t-il lancé leur adresse.
Le ministre ne s’est pas arrêté là. Il a accusé, sur la base de ces informations, certains responsables de « négligence, d’autres de fuir leur responsabilité et manquer d’engagement ».
Dans ce contexte, Arezki Berraki a ordonné de répondre favorablement aux réclamations des citoyens notamment dans les zones reculées et celles dites d’ombre. « Les responsables dans ces endroits pensent échapper aux contrôles », a-t-il tancé.
Mécontent, le ministre des Ressources en eau a également parlé « de laxisme » dans le contrôle du débit de distribution d’eau dans de nombreuses zones. Ce qui, somme toute, est « très grave », selon lui.
Fin août, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a donné un délai afin que les problèmes liés à l’approvisionnement eau potable soient définitivement réglés. Suite à quoi, plusieurs hauts responsables du secteur ont été limogés.
Nacereddine Benkharef