Retour au financement non conventionnel : Makri accuse

 Retour au financement non conventionnel : Makri accuse

Abderrazak Makri, président de mouvement de la  société pour la paix (MSP), a ouvertement accusé jeudi, le Gouvernement de « recourir (encore une fois) au financement non conventionnel, autrement dit, la planche à billet à l’insu de l’opinion publique ».

«L’Algérie se dirige vers une crise financière grave (…) il (le gouvernement) recourt désormais à le planche à billets, à l’insu de l’opinion publique », a-t-il en effet écrit dans un tweet.

Pour Abderrazak Makri,  «la baisse de dinar algérien face aux principales devises et l’émission monétaire entraînent une baisse de pouvoir d’achat ».

C’est pourquoi, a-t-il ajouté,  « il est temps de revenir aux solutions que le MSP avait proposé en 2013 ».

« L’Algérie ne recourra pas au financement non conventionnel dans un avenir proche ou lointain. Nous avons assez d’argent pour gérer nos affaires », avait rassuré à ce propos le 02 septembre dernier, le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane.  Les propos du président du MSP risquent ainsi de ne pas passer inaperçus. Attendons pour voir.

Dj. Am