Sahara occidental :Le  président Ghali reçoit Staffan de Mistura

Sahara occidental :Le  président Ghali reçoit Staffan de Mistura

Le  président sahraoui, secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a  reçu ce dimanche,  l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies  pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, au siège de la présidence à  Chahid El-Hafed (Rabouni), rapporte l’APS.

« Le président sahraoui a réaffirmé, lors des entretiens avec l’envoyé onusien, la position du Front Polisario en faveur d’une solution juste et équitable, en mesure de garantir au peuple sahraoui son droit à l’autodétermination et à la pleine indépendance, comme inscrit dans les résolutions et accords onusiens et africains signés par les deux parties (Front Polisario et Maroc) en 1991, en vertu desquels la Mission onusienne (Minurso) a été créée pour superviser l’organisation du référendum », précise-t-on de même source.

A son arrivée au siège de la présidence sahraouie, Staffan de Mistura a eu droit à un accueil officiel.

Auparavant, Staffan de Mistura a visité plusieurs  infrastructures et établissements sahraouis où il a reçu des informations  exhaustives sur les différents aspects de vie des réfugiés sahraouis, notamment éducatifs et humanitaires.

Le wali de Boudjdour, Mme Azza Ibrahim Babih a expliqué à M. de Mistura le mode d’enseignement adopté dans les écoles sahraouies et les principales matières enseignées, comme l’histoire et l’éducation civile.M. de Mistura a également reçu un dossier complet sur les programmes d’enseignement sahraouis, ainsi que des manuels scolaires pour s’informer de leur contenu.

Un accueil traditionnel a été réservé à l’Envoyé personnel du SG de l’Onu pour le Sahara occidental à ladite école, avant de se rendre au Musée de la résistance où il a reçu des explications sur le mur de séparation qui s’étend sur 2700 km de long et de 3 m de hauteur, établi pour diviser le nord du Sahara occidental du sud, et à cause duquel des familles entières se trouvent séparées.

Selon les explications données par le responsable du Musée de la résistance, Lehbib Mohamed à l’émissaire onusien, la vie des nomades sahraouis se trouve profondément altérée par ce mur qui leur a fait perdre des pâturages et des points d’eau.

Une carte complète du Sahara occidental a été présentée à l’envoyé personnel onusien, en mettant en exergue les zones où se déroule la guerre après l’agression marocaine contre les civils sahraouis sans défense au niveau de la zone tampon d’El Guerguerat, le 13 novembre 2020.

L’envoyé personnel s’est arrêté au pavillon des armes prises comme butin par l’armée sahraouie durant ses batailles contre l’occupant marocain, ainsi que celui des documents secrets dont des documents administratifs et de guerre saisis par l’armée sahraouie durant ses batailles menées contre l’armée espagnole ou les armées mauritanienne et marocaine.

Le Musée de la résistance sahraoui abrite une grande fresque où sont dessinées les images de l’ancien président le défunt Mohamed Abdelaziz, le chahid Mustapha Sayed et Mohamed Sid Brahim Bassiri, ce dernier enlevé par les forces de l’occupant marocain en 1970.

Y.Y

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,319SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles